Le CES de Las Vegas vient à peine de se terminer que toute la presse spécialisée ne parle que de ça : l’essor des tablettes, ces petits ordinateurs sans claviers, avec un écran tactile et toutes les fonctionnalités pour communiquer avec le monde extérieur, que ce soit WiFi, Wimax, 3G, et de plus en plus maintenant, LTE.

La tablette XOOM de Motorola par exemple, capable de lire des vidéos en 720p, intégrant WiFi et 3G, capable d’évoluer en 4G par simple mise à jour logicielle, avec un processeur Tegra 2 double coeur, une résolution de 1280 x 800 pour un écran de 10″ . Plus de détails sur ce modèle sur Blogeee.

Même BlackBerry s’y met, avec la Playbook, une tablette à processeur ARM Cortex A9 double coeur avec gestion du flash (contrairement à l’iPad), une résolution de 1024 x 600, une prise HDMI permettant l’affichage de films en 1080p, une caméra frontale 3 mégapixels et une à l’arrière avec cette fois 5 mégapixels, le WiFi 802.11bgn et une compatibilité DLNA. Plus de détails là encore sur Blogeee.

Ces deux exemples, choisis parmi les tablettes les plus intéressantes, laissent à penser que 2011 s’oriente vers une nouvelle forme de mobilité, avec des machines extrêmement légères connectées sans-fil en WiFi, 3G ou LTE lors de vos déplacement, mais capables de retrouver la puissance d’une machine de salon une fois de retour à la maison, en retrouvant par exemple un clavier solide, tel cet Eeepad d’Asus :

Je m’interroge du coup sur les problèmes que cela va poser lors des déplacements… Tout d’abord, la fragilité du matériel et surtout la résistance de ces écrans tactiles, résistance aux chocs, aux rayures, ou tout simplement aux salissures. Quelle espérance de vie espérer pour ces machines d’une certaine taille ? Un petit iPhone se protège facilement mais une tablette 10″ ? Une housse ? Une carapace spécialisée ? Il faudra y penser sérieusement.

Et puis se balader partout en France ou en Europe suppose d’avoir la connectivité qui va avec, 3G, LTE ou Wimax. Or, à l’heure actuelle, les offres illimitées ne sont pas légion, ou alors chez des opérateurs à faible couverture 3G tel Bouygues ou SFR : sortez des villes et vous aurez la surprise de vous retrouver en Edge, adieu le haut débit mobile, adieu l’accès VPN à votre réseau professionnel ! Là encore, je pense que les offres 3G vont évoluer, concurrence oblige : on ne peut plus considérer les données mobiles comme un luxe, c’est en train de devenir un standard, ce qui fait qu’on choisira un opérateur plutôt qu’un autre, ce qui nous permet d’avoir à tout moment un accès à internet et de récupérer l’email professionnel que nous attendions.

Nous arriverons forcément à un simple forfait de données, une sorte de connexion ADSL mobile, capable de passer la VoIP illimitée de l’opérateur par dessus et toute autre forme de communication, sans limitations, sans freins, sans mentions particulière dans nos contrats comme c’est hélas encore le cas. Après tout, nos Box ADSL sont en train d’intégrer la téléphonie mobile gratuite et véritablement illimitée : il n’y a qu’un pas pour intégrer, en retour, dans notre téléphonie mobile l’accès internet gratuit et illimité 😉

Be Sociable, Share!