Avec le chamboulement des opérateurs et la valse des forfaits depuis ce début Janvier 2012, force est de constater que le volume de données varie en fonction des offres.

Je voulais ici apporter un simple témoignage sur une utilisation raisonnable durant un peu moins d’un mois : un iPhone 4 et un forfait illimité Freemobile, utilisés comme tout smartphone pour surfer de façon périodique, recevoir les emails du boulot, et parfois profiter du partager de connexion 3G pour venir relier un netbook à internet.

J’estime donc ne pas être un immense consommateur 3G, n’écoutant ni radio en streaming, n’ayant pas visualisé de vidéo en 3G ou tout autre usage gourmand.

Et pourtant, mon espace abonné me donne le volume de consommation données suivant :

Les 500 Mo ont été dépassés, ce qui, avec un forfait imposant ce fair use, m’aurait immédiatement limité le débit, voir coupé tout accès data pour les pires forfaits. J’en déduis donc, qu’avec un usage modéré et un smartphone, il faut au moins s’orienter vers 1 Go de fair use, sous peine de se voir limiter assez rapidement.

Adieu donc par exemple le forfait 2 h 20 Mo de B-and-You, totalement à côté de la plaque pour l’utilisation d’un smartphone, adieu également LaPosteMobile et ses forfaits d’un autre temps, hors de prix et surtout bridés au delà du fair use :

Ceci n’est qu’un exemple très personnel d’utilisation bien entendu, un simple témoignage. D’autres utilisateurs seront sans aucun doute plus gourmands et chercheront à utiliser au maximum les hotspot WiFi, non disponibles à l’heure actuelle pour les Freemobile-nautes, faute d’accès EAP-SIM, faut-il le rappeler.

 

Be Sociable, Share!