L’offre 4GBox de Bouygues Télécom continue de susciter des interrogations, mais surtout de faire nombre de déçus : l’annonce marketing avait enthousiasmé nombre d’oubliés du haut débit, nous les premiers, et au final l’éligibilité semble plus que réduite, parfois indisponible là où en en a besoin, parfois disponible dans des villes déjà bien équipées ADSL, comme à St Nazaire.

Il ne faut pas non plus oublier qu’une connexion 4G ne sera performante que si, et seulement si, la partie radio a été traitée avec soin : un signal fort, c’est la garantie d’un débit fort. Or, à l’intérieur, il n’est pas toujours facile d’obtenir un signal puissant, sauf à venir raccorder une antenne externe, à positionner en extérieur si possible.

Au niveau antennes, vous allez donc trouver toutes les chinoiseries possibles et imaginables, à commencer par des modèles possédant des gains mirobolants de 40 dB, voir plus si affinité : ne vous laissez pas avoir par ces offres à la c… qui promettent la lune et ne vous offriront, au final, qu’un grain de sable !

Réfléchissons également aux fréquences utilisée : Bouygues va utiliser du 790 MHz dans les zones denses, du 1.7 à 1.9 GHz dans d’autres zones. Idéalement, une antenne directive log-periodic aura donc ma préférence, avec une bande passante de 690 à 2700 MHz, largement de quoi faire, et parfaite pour changer un jour d’opérateur si nécessaire : imaginez que Freemobile, le bricoleur des télécoms, se décide un jour à proposer de l’illimité et à brancher correctement ses différents relais, là il sera intéressant d’avoir une antenne 2500-2600 MHz par exemple, voir 700 MHz lorsque le territoire sera intégralement couvert.


Log periodic

Pensez également au type de connectique : l’antenne ci-dessus sort en N femelle, comment irez-vous la relier à votre 4GBox sans adaptation ? Quid du câble de liaison également : allez-vous succomber à un RG58 proposé sur les sites chinois, pas du tout adapté aux fréquences aussi élevées, ou irez-vous acheter un peu plus cher un vrai, bon, gros câble coaxial, correctement réalisé et parfaitement adapté à la 4G ? Là encore, ne pensez pas au moins disant : un bon produit, qui fonctionne, cela s’étudie, et hélas cela se paie. Je préfère dépenser 150 € dans un bon matériel que 90 € dans une solution bancale.

Avec ces quelques éléments en main, à vous de jouer, de choisir, et de bien choisir surtout.

Be Sociable, Share!