Un mouvement né une fois de plus aux USA encourage le WiFi ouvert : l’Openwireless Movement

En cas de catastrophes naturelles, il est important de pouvoir compter sur la solidarité de chacun, comme lors des récentes dévastations causées par l’ouragan Sandy sur la côte Est des Etats Unis. Ainsi, Comcast, un opérateur américain bien connu a décidé d’ouvrir ses Hotspots WiFi XFINITI aux non-abonnés dans 10 états américains jusqu’au 7 Novembre.

Les communications restent en effet indispensables en temps de crise, ne serait-ce que pour rassurer les familles, diffuser des communiqués officiels ou des alertes. Avec les réseaux actuellement disponibles, les responsables gouvernementaux peuvent utiliser des outils tels que Twitter pour diffuser rapidement une information, les citoyens peuvent attirer l’attention sur des zones critiques, et les média sociaux aider à prévenir les proches, tout en conservant les lignes téléphoniques disponibles pour les urgences.

Bien entendu, avec des lois restrictives, façon Hadopi, ce genre de partager pourra vous être rapidement reproché si le moindre abus était constaté. Tout le monde n’aura en effet pas à sa disposition un Wifipak pour filtrer les protocoles ou les ports IP, encore moins pour enregistrer tout ce qui va transiter via ce réseau généreusement mis à disposition.

Et si le législateur faisait évoluer la loi, permettant l’ouverture immédiate des accès WiFi en cas de catastrophe naturelle, et ce sur une zone donnée, sur une région donnée ? Et si, sur réquisition officielle, nos opérateurs pouvaient activer un hotspot gratuit sur leurs boites à ADSL ? Imaginez un raz de marée dans le sud de la France, déclenchant immédiatement l’activation d’un réseau dédié sur les freebox, sfrbox, livebox et autres appareils rendus compatibles avec la demande de l’Etat, une activation effectuée d’office, sans intervention de l’utilisateur de la connexion internet, mais avec les limitations d’usage quant au débit et protocoles utilisables.

Ne serait-ce pas là une belle avancée technologique dans ce pays qui met en avant la Liberté, l’Egalité, et la Fraternité ? Après tout, nous avons bien des accès FreeWiFi, SFR WiFi, Fon, alors pourquoi pas un hotspot qui se déclencherait de lui même sur réquisition de la République ? Serait-ce donc si compliqué à mettre en place ? Serait-ce si compliqué d’aider ceux qui sont en détresse ?

Après tout, les radioamateurs de la FNRASEC sont capables d’activer des relais radio en cas d’urgence, alors pourquoi ne pas poursuivre et appliquer une telle procédure sur le plus gros des réseaux actuellement en service : nos nombreuses « box » ADSL !

Be Sociable, Share!