Adieu Bbox, nous avons passé quelques mois ensemble, mais tout a une fin. Oh la connexion fonctionnait bien, le service clients est l’un des plus performant et sympa que j’ai pu croiser durant toutes ces années de connexions ADSL, avec une réactivité impressionnante sur Twitter, soyez en remerciés.

Mais bon, avec deux lignes pour travailler, l’une à 8 Mbps chez Free et l’une en secours qui culmine péniblement à 5 Mbps chez Bbox, il fallait choisir : payer des frais de zone étendue chez Bbox, ce n’est plus acceptable, à croire qu’il y a une différence entre la campagne et le reste du monde. Payer autant que pour une Freebox Revolution en ayant une Bbox pas révolutionnaire du tout, non, pas possible, d’autant qu’on peut pas, par exemple, accéder à son profil ADSL et venir augmenter les débits quand votre ligne téléphonique est en parfait état. Pas de NAS, pas de fonctionnalités avancées tel le filtrage des appels reçus, une Femto intégrée pour un téléphone mobile de l’opérateur, etc. Oui, Monsieur Bouygues, Free a fait très fort avec sa Révolution, vraiment très fort, incluant des gadgets fort sympathiques que vous n’avez pas encore su proposer, et c’est quelque part fort dommage.

bbox

Bbox Bouygues Telecom

 

Notre connexion de secours passera toujours par Bouygues, mais en 4G cette fois, via une Bbox Nomad et ses 6 Go de données, largement suffisant pour tenir quelques jours en cas de coupure de ligne adsl.

Ironie du sort, la Bbox Miami ré-utilisera le paquet d’expédition de la Freebox Mini 4K pour retourner à son propriétaire légitime, en toute discrétion 😉

Peut-être est-ce une erreur de laisser ainsi tomber une ligne de secours, l’avenir nous le dira. Le jour où le NRA CRO44 sera éligible à des offres sans supplément de zone étendue, là nous verrons bien, sans doute un retour avec la Bbox à 20 €, qui sait… Mais dans l’immédiat, restons raisonnables, les 14 € mensuels de la Bbox Nomad et ses 30 Mbps en 4G suffiront à nous reconnecter au monde en cas de coupure adsl 😉

Be Sociable, Share!