Je constate souvent des commentaires identiques de la part de clients non-dégroupés en ADSL, vous savez, tout ceux qui n’habitent pas Pâââris, ceux qui habitent en « province », ce terme péjoratif qui désigne l’autre France, celle qui suit forcément ce que fait Pâââris, mais en faisant moins bien 🙂

Eh bien ces clients là se plaignent de ne pas avoir de bons débits, en dépit parfois d’une synchronisation élevée. Dernier exemple entendu : une ligne qui accepte largement les 8 Mbps, et un débit qui ne dépasse en fait pas 2 Mbps chez Free, le désormais célèbre Crétin.fr des publicités TV.  Voulu ? Cas isolé ? On peut en douter, car quand on sait que la ligne se paie au forfait auprès de l’opérateur historique, on comprend alors parfaitement pourquoi les « Crétinautes » n’auront jamais de ligne plus rapide, même si techniquement elle le peut parfaitement.

Et cela est aussi valable chez Neuf et bien d’autres opérateurs… Nous l’avons constaté nous même chez Neuf et chez Free sur l’une de nos deux lignes ADSL. Notre première ligne est chez Orange, et offre des débits entre 6.5 et 7 Mbps, autrement dit excellent pour une zone non dégroupée.

Notre seconde ligne, nous avions commencé chez Free : excellent au départ, puis pertes de synchro, débit faible, etc. Bien entendu, le contact avec le service client répondait toujours en langue de bois : pas d’hallogène ? filtre adsl bien branché ? pas de haut-parleur à côté, etc j’en oublie, c’est tellement risibile à force… Free a donc été bien rapidement éliminé, pour ne pas dire dégagé : inutilisable pour des professionnels !!

La ligne est donc passée chez Neuf, la NB4 semblant être porteuse de promesse, et la communauté internet visiblement content du service. Hélas, en dépit d’une synchronisation à 6 Mbps, notre débit ne dépassait pas 2 Mbps, alors que notre ligne principale, chez Orange, techniquement identique, même longueur, même diamètre de câble, fonctionnait elle 24/24 à 6.5 Mbps. Contact avec le service client…. et retour chez langue de bois telecom, une fois encore… La encore, la NB4 a rapidement été retournée à son propriétaire, inutilisable elle aussi pour un usage professionnel !!

Deux jours après, nous avons doublé notre ligne avec une nouvelle Livebox : synchro à 6.5 Mbps en quelques minutes, aucune défaillance, et débit identique à la synchronisation ! Bien entendu, Orange coûte plus cher que les innombrables opérateurs bas de gamme, mais le service est à ce prix. On reconnaît rapidement un professionnel.

Que conclure de tout cela :

  •  Messieurs les opérateurs, quand un client évoque un problème, c’est qu’il a un réel besoin : répondre à côté, ne pas répondre, ou utiliser la langue de bois comme si vous ne saviez pas, cela n’aboutit qu’à une seule réaction : AU REVOIR !
  • les publicités qui nous promettent ici et là des débits extraordinaires ne parlent jamais des limites à 2 Mbps pour la plupart des lignes, même si ces lignes peuvent avoir plus…
  • Le moins cher, le plus communiquant, le plus attractif, n’est pas forcément celui qui vous assurera une liaison stable.
  • En campagne (traduisez « province »), France Telecom possède les lignes et sait intervenir rapidement la plupart du temps. Le service est là, ils agissent, nous l’avons constaté à plusieurs reprises.

Nous ne resterons cette fois-ci pas sur notre réserve en vous disant que si vous avez un projet WiFi en zone dégroupée, n’allez pas chercher loin, investissez dans Orange, c’est pour le moment LA solution qui offre stabilité et débit. C’est le constat de NOTRE expérience, pas une position anti-tel ou tel opérateur.

Be Sociable, Share!