A une époque où on se méfie de tout, où on a tendance à avoir peur de tout et n’importe quoi, où on contrôle tout et n’importe quoi, ce que je vais raconter ici a un peu tendance à me faire froid dans le dos et douter de ces « mesures de sécurité.

C’est après un déplacement Nantes / Lyon en avion, avec Hop, que je me suis aperçu d’un oubli tout à fait involontaire :

aeroport LFRS

Oui, étrangement, le ciseau avait réussi à passer à travers les « contrôles » de l’aéroport de Nantes !

Et là je m’amuse, car quand le portique sonne en plein milieu (une lampe s’allume au niveau de la détection pour information), le personnel soit disant formé demande d’enlever ses chaussures… Quand la fermeture éclair d’un pull sonne, on vous passe une feuille sur les mains pour détecter d’éventuelles traces d’explosifs… On vous demande de sortir les ordinateurs, tablettes et autres produits de toilette, mais un ciseau, un truc en fer, de forme facilement détectable, là non, pas vu, pas pris !! En plus clair, le personnel-shérif-Rambo vous fait ch… pour un détail, mais ne voit pas l’essentiel, invisible pour les yeux visiblement 😉

Alors oui, je suis un brin furieux, furieux de voir si peu de formation, si peu de bon sens pour autant de mesures déployées… en vain ! Et du coup je m’inquiète car n’importe quoi pourrait donc passer sur ces filtres dits de sécurité, cette sécurité qu’on vous met en avant mais qui n’est en fait qu’un décor de théâtre, en carton pâte.

Je ne vais pas non plus flipper en prenant l’avion, il ne faut pas abuser, mais je me dis que si un jour mon heure devait arriver, par la faute d’un fou de dieu (avec un « d » minuscule), rien ne pourrait l’empêcher, et surtout pas un portique ou une machine à rayon X 🙂

 

Be Sociable, Share!