Une fois n’est pas coutume avec les produits Ubiquiti, généralement bien conçus, mais là il faut l’avouer, l’Airgrid 5M donne une impression de travail bâclé… Comme pour tout nouveau produit, je l’ai testé sans chercher d’informations, directement, pensant qu’il serait simple à activer.

Le module est livré en trois parties séparées :

  • la grille métallique de l’antenne
  • le module WiFi à fixer sur l’antenne, accompagné d’un injecteur POE/USB
  • un POE 5 V 2A / 220 V

La documentation est là plus que relative : aucune explication par exemple sur le module POE USB ! Peut-on relier l’Airgrid 5M sur un PC ou un MAC en USB ? Que neni ma bonne amie, c’est en fait une façon d’alimenter le module WiFi via le port USB de n’importe quel ordinateur, mais il faudra toujours relier le tout au port ethernet de la machine ! Pourquoi ne pas l’avoir écrit, avoir expliqué ? Mystère… Le débutant y perdra d’un coup son latin, soyez en assuré ! 🙁

Mieux encore, le module WiFi se compose de deux parties amovibles, enfin en théorie, car ne vous amusez pas à encliqueter les deux morceaux n’importe comment sous peine de ne plus pouvoir les dissocier autrement qu’en rognant l’ergot de maintien !! On croit rêver, adieu la maintenance, adieu le changement de câble ethernet, une fois en place vous ne pourrez plus l’enlever !! Là encore, Ubiquiti a préféré vous faire la surprise et ne pas vous prévenir, c’est tellement plus amusant ensuite 🙁

Je passerai sous silence l’aspect visuel de l’injecteur POE 5 V, bien « chinois » à mon goût, trop même… 5 V oui, vous avez bien lu, encore une nouvelle tension, encore une nouvelle lubie d’Ubiquiti, incapable jusqu’à présent de respecter le 802.3af et ses 48 V !!! Ok, nous avions l’habitude des versions 24 V maximum, mais là, 5 V, à quoi bon ?? Quelle mouche les a encore piqués ??!!

Alors oui, une version 24 V existe, mais pour la version Airgrid 2M, en 2.4 GHz. La même version 24 V sera par la suite disponible pour le module 5 GHz : MAIS POURQUOI PAS DE SUITE ????!!!! 🙁

Bon, bien entendu, ce ne sont que de petits détails qui n’entachent pas le fonctionnement du module lui-même, mais des petits détails agaçants qui réserveront, selon mon avis, les Airgrid aux utilisateurs particuliers ou à des clients WiFi simples et puissants, pas pour des faisceaux haut débit professionnels, oh non !

En ce qui nous concerne, je ne pense pas que nous les proposions au catalogue car, très sincèrement, autant nous apprécions et encourageons vivement l’utilisation des Nanostation et autre Bullet, autant ce produit nous semble peu fini, bâclé. Et comme le dit l’adage, « en cas de doute, abstiens-toi !! », nous n’aurions autrement pas l’impression de correctement servir nos clients, avec du matériel fiable, durable.

Be Sociable, Share!