Une demande régulière, après avoir fait l’acquisition d’un module Ubiquiti : dans quel mode le faire fonctionner ?

Nous allons distinguer deux modes de fonctionnement pour simplifier à l’extrême :

  1. Client
  2. Point d’accès

Le mode client :

Le mode client consiste à aller « capter » un réseau WiFi sur lequel vous allez vous connecter. Il faut donc le « renifler » avec un scan depuis l’interface Web d’AirOS, puis, s’il y a lieu, rentrer les paramètres de sécurité de ce réseau. Vous obtenez alors une adresse IP du réseau ainsi connecté et pouvez surfer librement. Les LEDs de signal sont allumées sur le module Ubiquiti, permettant un pointage correct dans le cas d’un module directif (Nanostation, Powerstation par ex.)

Le mode point d’accès :

Dans ce mode, vous transformez votre module Ubiquiti en un système capable de recevoir la connexion WiFi de « clients », c’est à dire des utilisateurs qui vont capter votre signal. Votre système devient une sorte de chef d’orchestre, distribuant le signal et la parole à qui la demande, régissant le fonctionnement simultané de tous les utilisateurs. Dans AirOS, vous trouverez le mode ACCESS POINT.

La question se pose alors de savoir si vous fonctionnez en serveur DHCP ou non… Si votre point d’accès est relié à une box ADSL, le plus simple pour qui ne maitrise pas totalement les réseaux est de laisser faire cette box, de lui laisser vous attribuer une adresse IP. On paramètre alors AirOS en BRIDGE, c’est à dire en pont. Ainsi, lorsqu’un utilisateur connecte votre point d’accès, celui-ci va déjà établir la liaison radio seule, puis demander à votre box une adresse qu’il va retransmettre à l’utilisateur : c’est totalement transparent !

Inconvénient du bridge / pont : on a un peu plus de mal à accéder à l’interface d’administration d’AirOS… Si vous changez régulièrement vos paramètres, une IP fixe pour votre point d’accès ne sera pas du lux, IP qui correspondra au réseau de votre box.

Exemple simple :

Vous utilisez une livebox, dont l’IP est 192.168.1.1
Reliez-y par un simple câble ethernet votre point d’accès, paramétré en 192.168.1.2 sur son port ethernet, et 192.168.2.1 sur son port WiFi. Activez le serveur DHCP du point d’accès de façon à distribuer des IP de 192.168.2.100 à 192.168.2.200 par exemple et n’oubliez pas les réglages WiFi purs : nom du réseau, puissance, cryptage WPA2.

Be Sociable, Share!