AirOS permet plusieurs modes de fonctionnement. Le premier, indiqué sur l’image ci-dessous est le BRIDGE :

Il va permettre de relier un réseau via une liaison radio, de façon totalement transparente, à un autre réseau. Ce mode permet aussi de faire fonctionner votre module en client, c’est à dire de venir « capter » un réseau existant, et de vous y connecter, tout comme avec l’interface WiFi de votre PC portable par exemple.

Nous allons donc pouvoir attribuer une adresse IP à notre module, ici 192.168.1.20, lui indiquer la passerelle, un serveur DNS s’il y a lieu, etc. Inutile de détailler, tous les réglages sont ici très classiques.

Revenons au mode client d’AirOS : pour rejoindre un réseau existant, rendez-vous dans « Links Setup » puis sur la ligne ESSID, cliquez sur SELECT. Cochez la case correspondant au réseau à rejoindre, puis validez. Ajoutez au besoin le type de cryptage et sa clé, puis revenez sur l’onglet « Main ». Voici ce que vous aurez alors au bout de quelques secondes, si votre configuration est bonne, une fois le module relié au réseau WiFi :

BaseStation SSID vous donne le nom du point d’accès sur lequel vous venez de vous relier, la fréquence est indiqué, le débit, l’adresse MAC de l’AP utilisé, la présence ou non de sécurité sur la liaison, des statistiques sur la transmission sans fil et LAN, le temps de fonctionnement, et le signal (Signal Strength).

Ce signal est « dupliqué » sur l’arrière de la NS 2 ou NS 5 au moyen de LEDs qui vont vous permettre de pointer votre antenne dans la bonne direction et ainsi d’optimiser votre liaison.

Be Sociable, Share!