Etrange attitude qui consiste à critiquer sans cesse Android, lui reprocher d’avoir copié sur l’iOS d’Apple, et puis, d’un coup d’un seul, proposer un iOS 7 « so wonderful, full of new features »…. qui ne reprend en fait que des fonctionnalités déjà existantes depuis longtemps sur Android.

Voici donc ce à quoi j’ai pu assister hier soir en regardant la grand messe de la Pomme, le WWDC en direct live de San Francisco, un show à l’américaine, avec ses geeks boutonneux dans la salle, ses différents intervenants tellement enthousiastes de ces nouveautés technologiques, et ses adjectifs tous aussi positifs les uns que les autres : gorgeous, wonderful, large, incredible, revolution, et j’en oublie, le stock n’est pas limité chez Apple 🙂

Bref, nous voici donc avec un iOS 7 qui pompe en partie des fonctionnalités déjà en place depuis des lustres sous Android, tentant de renouveler un genre qui est, au fil des années, devenu propre à tous les appareils mobiles, toutes marques confondues. Il n’y a pas de réelle innovation lorsqu’on fait apparaitre la liste des programmes en cours d’exécution, cela n’a rien de wonderful ! Il n’y a pas d’innovation non plus à afficher un menu se déroulant depuis le haut de l’écran.

Voyez une compilation de comparaisons effectuées entre les deux systèmes, le pipo-marketing de la Pomme devient alors bien plus flagrant :

ios_nuff

 

 

Oui, bien entendu tous les iAppareils sont conçus pour fonctionner entre eux, interagir totalement, c’est là aussi le génie de la Pomme, savoir capter ses clients, puis les capturer avec des appareils qui peuvent facilement devenir dépendants les uns des autres.

Pour moi, la liberté passe surtout par le choix de chaque appareil, sans liaison avec une marque ou une autre. Je suis capable de synchroniser mes documents sur Hubic avec mon Android, les lire depuis mon Netbook sous Ubuntu, et les exploiter depuis un iMac ou Virus 7 au pire : j’ai LE CHOIX, le choix de décider, de ne pas me voir imposer une conception marketing, qui plus est lorsqu’elle provient d’un pays dont la liberté devient de plus en plus surveillée, NSA oblige.

Attention donc aux sirènes du marketing : iOS 7 est joli, ergonomique, mais ce n’est toujours pas une révolution, au mieux une évolution, il était temps, grand temps.

A lire : frandroid

 

 

Be Sociable, Share!