Non, non, ceci n’est pas un appel à un quelconque soulèvement ou à une action armée, dans ce billet point de haine, point de massacres, sauf un : celui que va faire ma carte d’électeur à la fin du mois !

Je l’ai écrit à maintes reprises ici, Sarko je te vois, j’ai pris note, et je vais me souvenir de TOUT. Je me souviens de la Hadopi surtout, cette institution qui baffoue les libertés fondamentales sous de faux pretextes mercantiles, cette institution qui a eu le culot d’utiliser PUR comme label, PUR comme une race, le rapprochement aura été vite fait. Je me souviens de cet Oberminister de l’intérieur qui mélange croyances, populations, espèces, races en un seul et immonde paquet puant ! Je me souviens de tout cet argent gaspillé, de cet Etat qui fonctionne à grand train alors que de plus en plus de gens tentent de tenir la tête hors de l’eau, je me souviens de ces loins liberticides pour tenter de contrôler internet (LOPSI…), je me souviens de ces scandales qui ne manqueront pas de trouver des suites judiciaires si le mini-empereur est enfin renversé.

Mais je vois également, j’écoute aussi, ces discours haineux d’une droite à la droite de la droite, juste à côté de la benne à ordures, avec ce visage d’ange blond qui nous tient les discours que l’on veut bien entendre, rejetant la faute sur l’AUTRE, cet autre qu’on refuse, qu’on rejette, qu’on accuse de tout et de n’importe quoi. Après tout, prononçons ces paroles de haine et de violence qui rassemblent les moutons : les municipalités gérées par cette droite de la benne à ordure auront déjà pu faire le bilan de l’inculture, des aides en berne, et j’en passe… Réfléchissez, tout ce qui brille n’est pas d’or, tout ce qui a un visage d’ange blond n’est pas démocratie, ce n’est qu’un pitoyable emballage électoral pour acquérir encore et toujours plus de puissance !

J’entends également ces paroles demandant un changement profond, des mesures concrètes et non pas une continuité assumée et assurée par Flamby le François, digne héritier d’une lignée d’éléphants d’un parti qui se dit sociale et qui pourtant refuse de rejeter Hadopi et ses entraves, ces tribuns qui haranguent les foules avec leur verbe posé, avec leurs convictions et leurs propositions parfois séduisantes, ces optimistes qui aimeraient tellement faire changer la France mais qui n’en ont jamais eu l’occasion, pour le moment.

Ce billet n’est pas une consigne de vote, je n’ai ni l’aura pour cela, encore moins l’audience pour prétendre donner le moindre conseil. J’ai juste vécu 5 années de privations, de calvaire, de taxations toujours plus importantes au niveau de l’entreprise, et je n’ai pas envie que cela continue. Casse Toi Pov’Con aurait dit un mini-philosophe moderne 🙂

Le 22 Avril et le 6 Mai, je vais tuer pacifiquement celui qui n’a rien fait, avec ce bout de papier aux couleurs de ma République et de ses valeurs, ce bout de papier que je ferai tamponner fièrement après avoir glissé mon bulletin dans l’urne. Pour qui ? Je ne sais pas encore, mais ce ne sera pas pour l’actuel pouvoir en place, j’en fais le serment, en toute Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité !

Be Sociable, Share!