Si vous suivez le blog depuis sa création, vous aurez noté le peu d’intérêt que je porte généralement aux voeux sans chaleur, à ces voeux transmis systématiquement, tradition oblige, ou à ces bonnes intentions sans suite, un peu à la façon des politiciens modernes qui nous enfument depuis des lustres.

Avant tout, pensez à ceux que la vie n’aura pas épargnée, ceux sur lesquels la solitude pèse lourdement, ceux, toujours plus nombreux, qui comptent leurs fins de mois au centime près, ceux qu’on a prié de ne plus travailler pour que d’autres s’enrichissent toujours plus, et n’oublions jamais que la construction de notre pays, la France, s’est réalisée sur des valeurs simples :

LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE, LAÏCITE

En 2014, il faudra encore et toujours préserver ce qui fait le ciment de notre société, savoir accepter les différences qu’une merde blonde-brune et son comparse semi-chauve aux yeux bleus, spécialisé dans les pains au chocolat halal, voudraient nous rendre effrayantes parce que sa religion, sa couleur de peau ou ses traditions diffèrent, savoir parfois avoir un peu moins pour donner à cet autre qui a tellement besoin et qui un jour, n’en doutez pas, vous le rendra bien. Rien n’est jamais acquis, mais faire un pas en avant est toujours plus gratifiant que de serrer les bras pour conserver le peu qu’il vous reste encore.

Jolies paroles ? Discours lénifiant ? Prenez ce billet comme vous le voulez, mais lui est au moins sincère, il ne cherche pas à aller grappiller des voix ou des commandes 😉

Meilleurs voeux pour 2014, soyez heureux, simples, prenez soin de votre famille, n’oubliez pas les autres et surtout, pour reprendre ce qu’un ami disparu me disait un jour, marquant le jeune de 25 ans que j’étais alors :

« il faut s’acharner à s’accorder de la liberté plutôt que de créer
de nouvelles législations ou contraintes !
« 

Georges Zanotto, F5DFN

bananier

Be Sociable, Share!