Quelle surprise lors de la récente bascule sur une connexion ADSL Bouygues Telecom et plus précisément lors de l’installation de la BBOX livrée avec : le cryptage par défaut est WEP ou WPA, deux cryptages qui ne résistent pas très longtemps aux tentatives d’intrusion comme vous le savez déjà.

C’est donc sans détour que nous pouvons donc considérer les Bbox comme Hadopi-ready, prêtes à subir les intrusions extérieures de la part des plus geeks qui trouveront là un accès fabuleux pour télécharger et faire accuser cette brave Mme Michu, titulaire de la ligne, et sanctionnable  pour sa non-sécurisation coupable !

Plus sérieusement, il serait grand temps que les fournisseurs d’accès internet (FAI) prennent options en considération lors de l’installation des box :

  • coupure possible du WiFi : tout le monde n’en a pas besoin !!
  • réglage de la puissance des modules WiFi : dans un studio d’étudiant, pas besoin d’avoir 100 mW…
  • abandon pur et simple des cryptages WEP et WPA, au profit du WPA2
  • obligation d’appuyer sur un bouton pour associer un nouveau module WiFi, comme sur les Livebox : cela évite toute connexion extérieure, ou du moins réduit les possibilités d’intrusion.