Il y a quelques billets, je poussais un coup de g… contre Bouygues Telecom et son soit-disant fabuleux réseau, ce même opérateur qui transforme, dans ses pubs, un conseiller clientèle pro en pilote de chasse quand il a réussi à résoudre un problème…

Une fois encore, j’ai pu constater l’inefficace couverture du réseau 3G de Bouygues, et cette fois-ci, loin de la campagne profonde. Non, le test s’est fait au péage du Bignon, ce péage situé juste au sud de Nantes, direction Bordeaux.

 

Stationné sur l’aire de repos juste après, voici la capture d’écran prise à ce moment là lors d’une rapide pause :

A noter l’utilisation très pratique de Wikango, ce petit logiciel destiné à éviter les pièges à c…, pardon, « les radars et autres contrôles installés pour notre sécurité sans aucune volonté de se faire du fric sur notre dos« , par M. Claude Guéant,

Aucun doute possible donc, le signal est maximum, nous sommes sur un axe TRES fréquenté, un axe majeur de transit entre l’ouest et le sud-ouest, mais là, point de 3G, le réseau rapide est oublié, totalement oublié par Bouygues Telecom. Un second téléphone, relié au réseau Orange, capte lui la 3G sans aucun mal… Tout est hélas dit 🙁

Surprenant, c’est en sortant de ce grand axe, sur les petites routes perdues entre la Vendée et les Charentes que le réseau 3G refait son apparition, là même où on ne l’attend pas, là même où on n’en a vraiment pas besoin vu le peu de passage…

Du coup, si Bouygues Telecom voulait bien investir dans son réseau plutôt que dans une campagne de pub destinée à masquer ses failles, je pense que l’utilisateur final que je suis en tirerait un certain bénéfice et pourrait même rester client en 2012, quand Free Mobile sortira ses super-offres-à-pas cher 🙂

 

Be Sociable, Share!