Souvent, lorsqu’on évoque les distances utilisables sur des bridges WiFi, on oublie un facteur important : la législation !

En effet, s’il est techniquement possible de réaliser des liaisons lointaines avec des antennes à fort gain et un maximum de puissance, la législation limitera rapidement votre bonne volonté.

Or, sauf à vouloir passer outre, comme bon nombre d’utilisateurs, il ne faut pas se leurrer : atteindre 10 à 15 km sera un grand maximum, un très grand maximum, même si l’augmentation de puissance permettrait d’aller bien au delà. Techniquement, on peut tout faire, mais il faut s’interroger sur la fiabilité d’une liaison très longue distance.

Il faut de ce fait penser son installation de façon cohérente :

  • préférer de petits bonds à de grands bonds : 2 à 5 km c’est excellent pour conserver un débit maximum, au delà le débit se limitera d’autant, même si la liaison restera opérationnelle.
  • plus on ira loin, plus le débit baissera, en fonction du gain des antennes utilisées
  • un site en altitude pourra être sujet à la neige, à la formation de glace sur les antennes : pensez-y du départ, avant de voir la liaison tomber en plein hiver !
  • n’utilisez que des matériels compatibles, idéalement d’un seul et même fournisseur : facilité de configuration, échange rapide, haute disponibilité.
  • pour une liaison essentielle à votre activité, prévoyez des modules de rechange, préconfigurés, pour un échange rapide sur site
  • pensez à protéger les pièces fragiles, dont le câble ethernet d’alimentation, souvent placé à l’extérieur, une cible de choix pour les petits rongeurs et les oiseaux, expérience vécue…

Be Sociable, Share!