Toujours à la recherche de nouveaux produits à proposer, je me suis laissé séduire par une caméra IP qui semblait sympathique dans la description de mon fournisseur :

  • bonne résolution
  • mobile dans toutes les directions
  • éclairage infrarouge de nuit
  • interface web intégrée
  • capteurs d’alarme à l’arrière permettant de déclencher tel ou tél évènement
  • port WiFi avec antenne amovible
  • tout petit prix

Ni une, ni deux, voilà la caméra en stock, reliée au réseau local d’Infracom et… ben rien !! Pas détectée !! Bon… je me dis qu’elle doit mettre un certain temps à se lancer… toujours rien ! Changement de câble : rien…

Ah si, elle se réveille, me donnant accès à son interface Web… en chinois !!! Après tout, ça avait mal commencé, ça ne pouvait que se poursuivre ainsi hein… 🙂

Bizarre, pas d’image sous Firefox. Bon, basculons sur Interbug Exploreur… sans plus ! Un fichier OCX installé plus tard, dixit la pseudo-documentation anglaise traduite par un serbo-coate d’origine japonaise : toujours rien !

Je ne pense pas avoir des connaissances informatiques supérieures à la moyenne, mais par contre je pense avoir une certaine habitude pour tester les nouveaux matériels, et découvrir ceux que je ne proposerai JAMAIS à mes clients, ceux qui ne savent pas s’installer facilement et rapidement.

Petit coup d’oeil sur l’emballage, et là ça a fait tilt :

Une idée ? Regardez en haut à droite : « WiFi abgn » !! C’est tout juste si elle ne peut pas lancer une lessive et l’étendre !!! En fait c’est une bête caméra 802.11b/g, pas plus ! J’adore également la mention « quick to setup… », et le « friendly interface »… avec le « in Chinese » qui a du être oublié par mégarde !! 🙂

Retour à l’envoyeur donc, mon fournisseur reprendra ce superbe matériel chinois destiné à l’usage exclusif des gogos 🙁