Oh les méchants, oh les anti-freemobile : Capital a une nouvelle fois testé les débits mobiles et débute son billet sur le sujet par une constatation alarmante : « Si Free Mobile a quasiment rattrapé Orange, SFR et Bouygues Telecom sur la téléphonie, le nouvel opérateur reste très en retard sur la qualité du surf mobile. »

Vous voici prévenus, fanboys de Freemobile, Capital va tapper, et tapper fort puisque les débits moyens sont publiés dans un joli tableau :

Oui, vous lisez bien, 0,34 MBps en Itinérance Orange pour l’opérateur autiste, 0.77 MBps sur son propre réseau Freemobile, on est loin d’une révolution, on est loin d’un internet mobile libre et haut débit, même si, ne l’oublions pas, les coûts ont été divisés par deux depuis l’arrivée de Niel sur le marché.

Le pire, c’est que ce test a été réalisé dans des grandes métropoles, là où on peut espérer de la fibre sur les relais de téléphonie… visiblement tous l’ont, sauf Freemobile.

Je vous invite à lire l’article complet sur Capital, c’est une Nième confirmation de ce que nous écrivons depuis déjà des mois : Freemobile, s’il offre un prix faible, offre aussi des débits faibles, très éloignés des concurrents. Il a Freemobile…. il n’a rien compris ? Possible, sauf à ne pas vouloir un réseau de qualité, mais après tout, chacun trouvera désormais son bonheur dans les offres multiples de la téléphonie mobile française.

 

 

Be Sociable, Share!