Non, vous ne rêvez pas, faisant suite aux différentes remarques Albanneliennes de ces derniers jours concernant le WiFi, un huissier de justice a décidé, preuves et constat à l’appui, de montrer à quel point il était facile et rapide de pirater une connexion WiFi cryptée en WEP.

Quand on sait que le WPA a lui aussi été « brisé », on se demande un peu sur quelles bases la technologie Albannellienne de la sanction graduée réside.

Un article à découvrir ici !

Be Sociable, Share!