Le Wimax est disponible dans les zones blanches proches de Concarneau. C’est ce qu’indique un article assez complet dans Ouest France, évoquant les installations, les coûts, mais également cette fausse polémique déclenchée par les Robins de Toits, je cite :

« 
Ondes dangereuses ?

Certaines associations, comme Robin des toits, militent contre la Wimax, craignant un danger des ondes pour la santé. Les mesures concernant les stations Wimax dans le Finistère ont été confiées à un laboratoire certifié et indépendant, selon les normes de l’Agence nationale des fréquences. Les mesures font état de champs électromagnétiques inférieurs à 0,6 volt par mètre à une distance de 40 mètres de la station d’émission. C’est 60 fois moins que le seuil réglementaire. Par comparaison, un téléphone portable, dans la période de recherche du correspondant, génère un champ électromagnétique de 7 volts par mètre. Et à 2 cm du cerveau !

« 

Voici enfin un peu de raison dans ce monde de moutons à cervelle irradiée, un article dont ferait bien de s’inspirer leurs collègues de la Dépeche qui se sont encore fendu d’un Nième article alarmiste et pleurnichard sur le sujet.

Source : Ouest France

Be Sociable, Share!