Hadopi, la plaie franco-française d’une ministre en mal de reconnaissance, manipulée par les majors… Seulement voilà, le Conseil Constitutionnel l’a cruellement amputé, mais la ministre Albanel continue sur sa lancée, persévère, anéfé

Du coup, pour éviter le flicage des connexions, il faudra bientôt envisager de contourner le système, oh combien facilement, en utilisant une connexion VPN sécurisée. C’est le service que proposera prochainement IPODAH, une entreprise française qui délocalisera toutefois les serveurs utilisés pour ne pas tomber sous le coup de la loi française.

Notons qu’il est déplorable de devoir en arriver à de telles extrémités, mais le manque de dialogue parlementaire et la constante fermeture d’Albanel n’a pas favorisé d’autre issue à ce problème. Hadopi sera du coup facile à contourner, l’investissement pharaonique de cette loi ne résoudra alors rien, au contraire. L’économie numérique tant attendue n’arrive pas, les problèmes persisteront.

Be Sociable, Share!