Voici plus d’un an que j’ai acheté un kit de contrôle IP sur internet : un serveur de gestion avec interface Web intégrée et une platine composée de 8 relais.

ip_controlCe kit était pour le moment resté sur les étagères, en attente de mise en application, voici qui est désormais fait.

ip_control1

Détail sur la platine relais connectée

Il faut dire que l’engin est assez génial et polyvalent : il va se contrôler via une simple interface Web, via des trappes SNMP, via un simple lien http, ou mieux encore, via une application Android permettant d’activer/lire les relais, de visualiser les entrées analogiques (sonde de température, de pression, etc.) :

ip_control2

Application Android de contrôle IP

Pour obtenir un contrôle distant, via votre tablette par exemple, vous allez devoir NATer le port 161 UDP (= SNMP) de votre connexion internet vers le même port de l’IP de votre module.
Dans l’application Android, indiquez alors l’IP fixe de la box et vous prenez immédiatement le contrôle de l’ensemble des relais, avec la possibilité d’en visualiser l’état lorsque vous le souhaitez.

Concernant les entrées analogiques, il vous sera possible de configurer chaque vu-mètre, selon que vous allez y raccorder un capteur de température, un capteur d’humidité, un capteur de pression, etc. Certes, on peut regretter que l’application ne permette pas de simuler un appuis de bouton (on… 1 seconde… off), qu’elle n’offre pas de mise en route à des heures précises, ou puisse générer des alertes en cas d’évènement. C’est un développement qui pourra se faire en externe, via un serveur Web hébergé par exemple, envoyant régulièrement des interrogations à vos platines et agissant par email ou SMS le cas échéant.

C’est assez bluffant j’avoue, mais le kit sera avant tout réservé aux bricoleurs avertis : on ne branchera pas une lampe avec 3 bouts de fils sans s’entourer de quelques précautions au préalable, l’électricité n’est pas à la portée de toute Mme Michu, soyez prudents.

J’ai pour ma part choisi de poursuivre l’intégration de la platine dans un module électrique étanche :

ip_control3

 

Venez y ajouter un différentiel de protection, 3 prises électriques et vous avez déjà de quoi commander quelques appareils.

Greffez ensuite un capteur de température externe et vous pourrez surveiller la température de votre résidence secondaire, la température du congélateur, etc.

ip_control4

Capteur de température

Reste maintenant à développer un véritable serveur Web, capable d’aller interroger votre ou vos modules, de gérer les alertes, etc. Je laisse désormais la place aux spécialistes de la question, à chacun son domaine après tout 😉

 

 

Be Sociable, Share!