Nous avons tendance chez Infracom à conseiller Orange comme opérateur ADSL en zone non dégroupée. Certes, ce FAI est plus coûteux , mais il possède les « tuyaux », les lignes, et peut agir directement en cas de soucis techniques, contrairement à tous ces opérateurs alternatifs qui ne font que louer les capacités de France Telecom pour y faire transiter leurs données, facturés en volume qui plus est.

Une anecdote précise qui montre à quel point certaines publicités peuvent être hypocrites et laisser croire aux futurs clients qu’ils auront le débit maximum… : je me suis récemment rendu chez une amie abonné chez un opérateur que nous nommerons crétin.fr pour ne pas le citer directement. Test de débit : environ 1 Mbps !

Or, les caractéristiques techniques de sa ligne ainsi que le central ADSL permettent largement d’atteindre 8 Mbps en ADSL 2+ !!!

Bien entendu, le service clients de Crétin.fr ne donne pas suite, tout fonctionne bien, une cliente a un débit 7 fois inférieur à ce qu’elle devrait avoir, il n’y a donc aucune raison de chercher à intervenir, pensez-vous, on ne se bouge pas pour si peu chez Crétin.fr !! 🙁

La décision fût rapide, bascule chez Orange sur mes conseils appuyés. Une petite semaine d’attente, réception de la livebox, coupure de l’abonnement France Telecom, configuration de la connexion et nous voici très facilement en ligne.

La Livebox a un avantage : dans son interface d’administration, on peut y trouver le débit actuel et le débit atteignable, en fonction du pallier ADSL configuré par l’opérateur. Là, dans notre cas précis, cela confirme ce que nous pensions : 1024 kbps, soit un débit de 1 Mbps !! Merci Crétin.fr pour cette arnaque, je trouve difficilement un autre mot quand on n’offre pas un plein débit à une cliente qui était en droit de l’avoir, payant pleinement son abonnement qui plus est…

Email au service technique d’Orange pour exposer la situation et déblocage rapide de la ligne : 8 Mbps sont désormais disponibles sur la Livebox. Certes, elle paie un peu plus cher son abonnement ADSL, ne paie plus de ligne France Télécom (ADSL nu), mais la qualité est là, le service technique a su réagir, prendre conscience du problème et y apporter une solution rapide.

Ce billet ne se veut pas une attaque contre Crétin.fr, le nom généraliste donné à cet opérateur qui n’a pas fait son boulot : c’est plus une constatation des pratiques dissimulées aux clients qui pensent avoir un débit maximum en zone non dégroupée alors qu’il n’en est rien, tout cela parce que ces opérateurs tiers sont facturés au volume de données par l’opérateur historique. Autant donc limiter les débits pour avoir moins de volume mensuel et donc pouvoir continuer à offrir des tarifs imbattables… sans service ! 🙁

Be Sociable, Share!