La question revient régulièrement : dois-je déclarer mon réseau WiFi ?

Dernier cas en date soumis par un client exploitant plusieurs liaisons 5 GHz sur un terrain privé, liaisons qui relient plusieurs bâtiments. Seulement voilà, il faut établir une nouvelle liaison, traversant le domaine public : déclarer ou pas, telle est la question…

Pour répondre à cette question, je me baserai sur le guide publié par l’Arcep, disponible ici en PDF, page 7, un chapitre qui indique qui est exempté de déclaration préalable.

texte


Je lis : « des exploitants de réseaux indépendants, réservés à l’usage d’une ou plusieurs personnes constituant un groupe fermé d’utilisateurs en vue d’échanger des communications internes au sein de ce même groupe ». C’est donc notre cas, un réseau privé, fermé car protégé par un cryptage, destiné à relier une structure interne à une autre structure interne, un groupe fermé donc, non soumis à déclaration auprès de l’ARCEP.

Ce ne serait pas le cas si le réseau était ouvert au public : il ne pourrait pas franchir les limites du domaine privé. Ceci dit, allez m’expliquer comment vous allez bloquer les ondes et faire en sorte qu’elles ne dépassent pas la clôture 😉