Comment couvrir une zone en 802.11n ou effectuer une liaison point à point avec deux routeurs 802.11n ? Nous avons pour cela fait appel à un DIR-635 de Dlink que nous avons raccordé à notre antenne patch 12 dbi.

Remarquez qu’il s’agit pour cet essai d’une antenne AVEC boîtier étanche : vous ajoutez un POE passif (l’élément raccordé au câble Ethernet rouge sur la photo), la positionnez à l’extérieur et vous avez un système qui résistera à toutes les perturbations, alimenté via un seul et unique câble : le câble ethernet !!

Nous disposons également d’antennes plus simples, sans boîtier étanche si vous souhaitez utiliser de classiques pigtails pour vous y connecter, sans avoir besoin d’étanchéité.

Le résultat ? Avec une ouverture de 70°, nous avons pu nous connecter à environ 1 km de là, simplement en utilisant une carte PCMCIA 802.11n, de marque Dlink elle aussi. La température extérieure ne nous a hélas pas encouragé à pousser au delà nos essais, mais le principe de base nous a semble suffisamment satisfaisant pour faire l’objet d’un article sur ce blog. Cet essais n’a, à notre connaissance, pas encore été mené, ou du moins n’a jamais fait l’objet d’un quelconque billet ou d’un quelconque banc d’essai.

Conclusion : oui, vous pouvez avoir un réseau 802.11n qui porte, qui couvre, et cela à peu de frais, avec des performances plutôt encourageantes. Bien entendu, nous pouvons greffer n’importe quel connecteur sur ce type de produit, pas uniquement les RP SMA mâle nécessaires à notre Dlink.

Be Sociable, Share!