Souvenez-vous, en 2011 je vous présentais dans ce billet une interface IP avec commande de relais.

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, le matériel est installé et sert à contrôler pas mal de choses ici, dont une simulation de présence. Mais tout est relié par fil et ce n’est pas toujours super pratique de devoir se greffer sur de l’existant. Par contre, venir tout gérer sans fil, sans pour autant devoir utiliser le protocole XY-RF24TZK ou la norme BIDULE-SANSFIL25-56kIO, ce peut-être pratique.

Ni une, ni deux, voici le résultat d’une greffe de télécommande sur le dit module IP :

moduleIP-telecommande

Oui, je sais, je ne me suis pas foulé dans l’intégration car je dispose d’un maximum de place dans le tiroir d’un meuble (admirez la déco…). Nous retrouvons donc à gauche la platine de relais, en bas à droite la télécommande désossée, et en haut le serveur Web qui va recevoir mes ordres à distance, via une App Android ou une simple trappe SNMP.

La télécommande fonctionnant sous 12 V, il n’a pas été compliqué de la greffer sur l’alimentation 12 V déjà en place. L’ensemble est alimenté par un simple bloc d’alimentation 12 V 1A, il n’y a pas besoin de plus ! Les interrupteurs sont visibles sur la télécommande : 5 ON, 5 OFF, avec au milieu un interrupteur pour sélectionner d’autres canaux, autant dire que vous allez pouvoir glisser des récepteurs partout dans la maison. Au dos de chaque interrupteur sont soudés deux fils destinés à se relier à un relai.

Bon, forcément, il y a un hic avec l’appli Android : on peut commuter un relai, mais il reste commuté, ce qui correspond à un appui continu sur la télécommande, pas pratique. En attendant mieux, j’ai donc choisi deux relais : un pour la mise en route, que je coupe aussitôt, et un pour couper la prise télécommande, que je coupe aussi manuellement.

Bien entendu, on pourrait envisager un p’tit script sh pour venir envoyer une trappe SNMP d’activation, attendre 1/2 seconde, et envoyer une dernière trappe de coupure du relai. Là, bidouilleurs que vous êtes, vous ne manquerez pas d’idées, j’en suis certain 😉

En attendant, pour 3 Frs et 6 sous, voir une poignée de piastres pour nos lecteurs-cousins du Québec, me voici pourvu d’une télécommande IP sans fils.

 

 

Be Sociable, Share!