Vous êtes-vous déjà amusé à faire un tour en ville, avec un PC enregistrant les réseaux WiFi ? Nous l’avions fait à la campagne voici quelques mois, et avons renouvelé l’expérience lors d’un tour au centre ville de Nantes. PC portable sur son alimentation voiture 12 V, GPS bluetooth, antenne omni 7 dBi sur le toit et clé USB WiFi.

Le résultat est étonnant : un bruit partout, tous les canaux ou presque sont occupés par des box de toute nature, de toute provenance ! Le bruit WiFi est constant, il n’y a pas une rue où on ne capte un réseau, le plus souvent fermé, parfois en WPA (facile à cracker, faut-il le rappeler…)…

Mais quel intérêt ? Tout le monde utilise-t-il les fonctions WiFi de sa freebox, neufbox, ou livebox ? N’y a-t-il pas dans 90% des cas tout intérêt à désactiver ce WiFi qui ne vous sert pas, laissant ainsi un peu plus de place à ceux qui vont véritablement en avoir besoin ? Je n’ai, jusqu’à présent, pas souvenir avoir vu d’incitations dans ce sens de la part des opérateurs internet, à croire que le WiFi est devenu une fonction de base.

Bien entendu, on peut passer outre ce brouhaha permanent en basculant sur 5 GHz, avec des Picostation 5 par exemple pour une couverture locale. Pensez dans ce cas à prévoir une carte bi-bande, 2.4 / 5 GHz sur votre ordinateur, qu’il soit fixe (carte PCI) ou portable (carte mini-PCI). Dans ce dernier cas, assurez-vous que le driver pour votre système d’exploitation existe bel et bien…

minipci245

Ces cartes existent également au format PCI-Express :

pcie

Nous attendons d’ailleurs un modèle de ce genre pour pouvoir écrire un billet à ce sujet, testant un réseau 5.4 GHz dans nos locaux pour ne plus rester bloqué en 2.4 GHz.

Vous le voyez donc, les solutions existent, avec un peu de bon sens et de civisme en coupant son WiFi inutilisé, en réduisant la puissance (hélas peu proposé sur les box internet actuelles…), ou en basculant sur 5 GHz en 802.11a.

Be Sociable, Share!