« EELV déclare la guerre au Wi-Fi et aux antennes-relais« , ainsi débute l’article de l’Express présentant la proposition de loi que les verts s’apprêtent à présenter à l’Assemblée Nationale le 31 Janvier 2013.

Oui, nous sommes bien en France, l’un des rares pays où nous générons des lois pour contrôler la faisabilité d’une législation destinée à gérer une législation… le serpent se mort la queue en fait et, à force d’un tel encadrement rigide, se meurt lentement.

Mais loin du cliché « tout législatif », EELV apporte quelques bonnes idées, comme la modulation du WiFi de nos box, l’interdiction en milieu scolaire (on aurait préféré une modulation de puissance revue à la baisse pour ne pas pénaliser les déploiements de réseaux sans-fil…), ou mieux encore, la mutualisation des antennes-relais.

C’est ce dernier sujet qui a retenu toute mon attention. En effet, à quoi bon, sur un même site, faire arriver une fibre pour SFR, une fibre pour Orange, un FH pour Bouygues et une CB bricolée pour Freemobile, alors qu’il serait si simple de mutualiser : un seul groupement d’antennes, une seule fibre haut débit, et des réseaux transparents pour tous les utilisateurs.

Adieu donc les dispendieux frais de création de site, tout pourrait être partagé, mutualisé,  à la condition expresse que cela ne soit pas au détriment des performances, à la condition que cela profite également aux zones peu couvertes, délaissées par les opérateurs qui n’y retrouvent pas un juteux retour sur investissement.eelv

Source : l’Express

 

Be Sociable, Share!