Motorola a débuté des test d’intégration de sa carte Wimax X24, destinée à alimenter des applications de télémétrie à bord de nos véhicules.

Le Vehicle Infrastructure Integration Consortium (VII) envisage un déploiement sur tout le territoire américain d’une infrastructure routière adaptée, ainsi qu’une intégration dans les nouveaux véhicules.

La bande 5.9 GHz est actuellement utilisée en Californie pour des applications de péages, utilisant la technologie MARK IV. Cette gamme de fréquences est dédiée aux communications à courte distance. A ce jour, la société MARK IV a distribué plus de 17 millions de transpondeurs de péage et gère environ 3000 voies de péages.

L’idée est de permettre la communication d’un véhicule avec une infrastructure fixe située à 1 km maximum de sa position. Les applications potentielles sont multiples :

  • Communication inter-véhicules (V2V).  Quand un véhicule freine soudainement, tous les autres véhicules sont prévenus du danger et peuvent ainsi prendre des mesures d’urgence.
  • Communication avec les infrastructures (V2I). En cas d’accident, les données sont transmises à la borne routière la plus proche : type de collision, gravité, heure de l’accident, etc. Les opérateurs du réseau routier peuvent alors mettre en oeuvre les mesures permettant d’aiguiller le trafic, déclencher l’arrivée des secours, etc.
  • Communication avec les autres usagers (V2D) : une voiture tournant à droite peut ainsi se signaler au mobile d’un cycliste, évitant une collision potentielle.

150 000 à 200 000 endroits équipés sont prévus d’ici les quelques années à venir. Le coût total de l’opération n’a pas encore été estimé avec précision…

Be Sociable, Share!