Le plus petit des ESP8266 est enfin arrivé d’Asie. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la documentation d’exploitation manque cruellement, par exemple pour flasher le firmware Nodemcu qui permettra de le programmer en Lua. Nous reviendrons sur cette programmation, obligatoirement via un convertisseur série/TTL 3.3v (pas 5 V) : plus de 3 heures à ramer sur os/x, Winchose 7, et finalement un succès sous Ubuntu, ouf.

Voici le brochage de la p’tite puce :

esp02_pinoutVous penserez avant toute chose à venir brancher une antenne sur le connecteur UFL situé en bas à droite. Il y a tout ce qu’il faut chez Monwifi.fr, passez donc un coup de fil si vous êtes coincés.

Une fois le module flashé avec Nodemcu, vous allez vite vous apercevoir que les GPIO0 et GPIO2 ne répondent pas du tout à leurs numéros lorsque vous tentez d’activer ou non la sortie…

esp8266-ESP1

ESP1 et son interface série/TTL 3.3v + antenne WiFi

Pour le GPIO2, il vous faudra utiliser :

gpio.write(4, gpio.HIGH) ou gpio.write(4, gpio.LOW)

pour commander une LED branchée dessus (le – sur GND, le + de la LED via une résistance de 2k2 sur le GPIO).

Pour le GPIO0, il vous faudra utiliser :

gpio.write(3, gpio.HIGH) ou gpio.write(3, gpio.LOW)

Oui je sais, on a un peu l’impression que ce sont des ingénieurs de Freemobile qui ont conçu tout ça tellement ça parait être brouillon et pas du tout abouti, mais pourtant cela fonctionne, si on prend un peu de temps pour découvrir 🙂

 

 

Be Sociable, Share!