Suite des essais avec l’ESP8266 déjà présenté sur Blogwifi, associé désormais à une platine munie de 2 relais :

esp8266_relay2

J’ai relié l’un des deux relais de la platine via un transistor 2N2222, branché comme suit :

esp8266_relay

Vue la petite taille, tout a été soudé en l’air sur la platine relai comme vous pouvez le voir en détail ci-dessous :

esp8266_relay3

 

Les différents fils sont :

  • Rouge : +5Vcc (en bas à gauche de l’ESP8266)
  • Bleu : GND (en bas à gauche de l’ESP8266)
  • Vert : GPiO3 (broche D3 de la platine en haut à droite)

Le brochage de la platine de démonstration ESP8266 est le suivant :

esp8266_pinout

 

Oui, la broche D3 correspond à GPIO4 alors que je vous parle du 3 dans le billet. En fait, il faut toujours considérer le GPIOxx avec xx comme étant Dxx. Par exemple, GPIO5 sera la broche D5, GPIO4 la broche D4, etc. J’ai passé plusieurs heures à chercher sur ce détail plutôt agaçant 🙂

Et voici le script LUA que vous allez pouvoir utiliser pour envoyer EXTON ou EXTOFF via une trame UDP sur le port 5000 :

wifi.sta.config("mon_reseau_wifi","password")
wifi.sta.connect()
tmr.delay(1000000)
print(wifi.sta.getip())
gpio.mode(3, gpio.OUTPUT)
port=5000
srv=net.createServer(net.UDP)
srv:on("receive", function(srv, pl)
   print("Commande recue")
   print(pl)
   if pl=="EXTON\n" then gpio.write(3, gpio.HIGH)  end
   if pl=="EXTOFF\n" then gpio.write(3, gpio.LOW) end
   end)
srv:listen(port)

Insérez bien entendu les paramètres de votre propre réseau WiFi sur la toute première ligne.

Désormais, envoyez EXTON et le relai collera. EXTOFF et le relai se coupera.

Un détail toutefois : les GPIO sont activés (+ 3.3 Vcc) systématiquement au redémarrage. Résultat, le relai colle ! Il faut donc prévoir un script qui se lance tout seul et ira remettre à zero les GPIO utilisés. Pensez-y, sinon surprise 😉

 

Be Sociable, Share!