Nous avons commencé à préparer nos essais, en installant une Nanostation 2, tout simplement au premier étage d’une habitation individuelle, pointée dans une direction bien dégagée.

Le montage qui vous a été présenté précédemment, avec un Bullet 2 équipé d’une antenne omni, gain 7 dBi, et d’une alimentation, a été placé en voiture, alimenté par une batterie 12 V 90 A/h, de quoi tenir très longtemps donc.

Nous avons pris la route, antenne et Bullet 2 à la main, vérifiant régulièrement le signal reçu au moyen du bargraphe :

Comme vous le voyez, c’est on ne peut plus simple, et volontairement dans des conditions peu adaptées à la réalisation d’un lien WiFi fiable.

La photo ci-dessus vous montre la position approximative de la Nanostation 2. Elle a été prise à une distance d’exactement 800 m, tout comme la photo précédente, vous montrant un bargraphe déjà bien rempli : c’est hélas peu visible, mais toutes les LEDs sont allumées, les LEDs vertes ne rendant pas forcément très bien sur la photo, prise à contre jour.

Nous nous sommes alors éloignés au maximum sur le chemin de campagne, cette fois sans visibilité directe sur la Nanostation 2, et avons repris une photo du signal reçu :

Comme vous le voyez, le signal n’est pas maximum, mais n’oublions pas que :

  • nous n’avons utilisé qu’une simple antenne omni
  • nous n’avons aucune visibilité sur la Nanostation 2, une bute nous cache la vue
  • l’ensemble est tenu à la main, au ras du toit du véhicule, pas plus haut, donc absolument pas dégagé, et c’est volontaire !!

De retour, nous avons pu mesurer précisément la distance atteinte à l’aide de Google Earth :

Plutôt acceptable il me semble pour une liaison MOBILE, une demande récurrente de certains de nos clients professionnels qui souhaitent pouvoir se déplacer, par exemple sur un parc d’expositions, sur un hippodrome, dans une foule, etc.

Nous avons continué un peu plus loin nos essais, et avons pu atteindre dans certaines conditions près de 2 km, mais de nombreux arbres nous cachaient la vue, il aurait été nécessaire de bien nous dégager pour obtenir un signal exploitable.

Une prochaine fois, nous allons tester le même système, sans doute moins loin au départ (max. 1 km) pour envoyer un signal vidéo IP et vérifier si une liaison mobile est à même de fonctionner de façon fluide, mais également pour valider un choix d’antennes de façon à obtenir un débit maximum ! Voici qui est très concret donc, nous allons pouvoir vous présenter nos matériels en action, et pas simplement vous les proposer à la vente ! Nous allons pouvoir en parler, mais aussi vous aider à les configurer de façon optimum ou vous déconseiller telle ou telle configuration !

Be Sociable, Share!