Vraiment par hasard, nous sommes tombés sur http://zonesblanches.fr/ ! Et devinez un peu sur quelle page vous tombez ? Celle d’un opérateur satellitaire, Vivéole, qui vous propose « du haut débit », mais, car il y a un MAIS énorme, limité en volume.

Oui, mais alors pourquoi proposer des « offres illimitées » ? Je suis allé consulter la brochure tarifaire du fournisseur, disponible en PDF. On y trouve effectivement des offres illimitées, avec une petite étoile * à côté des débits en émission et débits en réception… et cette étoile fait toute la différence du coup car si vous regardez au pied du feuillet, vous trouvez : débits crête non garantis soumis à la Fair Use Policy… avec les volumes disponibles en fonction de la formule choisie !

Nous jouons donc allègrement sur les mots avec cette notion d’illimité : effectivement, la connexion est maintenue en permanence, et est donc illimitée. Mais rien d’autre ne vous est garanti, ni le débit en début de période, et encore moins le débit si vous avez abusé du satellite, vil mécréant  que vous êtes !! 🙂

Le client non technicien aura bien du mal à assimiler cette nuance et se retrouvera fort déçu à l’usage, les 2,2 Go déclenchant la limitation pour un forfait Pro hors de prix étant rapidement atteints de nos jours.

Arnaque ou non ? Peut-être qu’un jour une association de consommateurs décidera d’attaquer le gestionnaire du satellite et non pas les distributeurs dont fait partie Vivéole, pour tenter de leur faire entendre raison et de clarifier dès le départ la situation : votre connexion n’est PAS haut débit, et PAS illimitée au sens ordinaire du terme !