Un superbe article de Clubic revient sur les changements intervenus dans les offres du FAI Free.

Morceaux choisis :

« Autre modification : les frais d’activation de 96 euros par mois (des frais de résiliation déguisés), qui étaient allégés de 3 euros par mois, le sont maintenant à hauteur de 1,5 euros mensuel. Pour résilier sans frais chez Free, il faudra attendre pas moins de 64 mois, soit 5 ans et quatre mois. Regrettable. »

ou encore :

« En revanche, le point noir concerne la consommation électrique : elle est élevée sur un Player qui n’a certes pas vocation à rester tout le temps allumé, mais elle l’est également sur un Server qui, lui, fonctionne 24 heures sur 24. »

et la conclusion enfonce irrémédiablement le clou :

« Finalement, nous sommes relativement surpris par cette Freebox Révolution. Car si l’aspect matériel laisse présager le meilleur, l’aspect logiciel est quant à lui nettement moins convaincant pour le moment. Les différentes mises à jour de la semaine corrigeront de nombreux problèmes, mais il en demeurera encore beaucoup. Si l’on ajoute à cela l’incertitude qui plane sur la légalité de l’astuce liée à la TVA, qui pourrait remettre en cause une facture déjà bien salée, ne faut-il pas attendre plutôt que de se jeter sur cette Révolution ? Ou finalement opter pour la v5, une offre encore d’actualité… »

Et la grogne semble atteindre le groupe Facebook dédié à la Freebox, cf cette capture d’écran :

Même l’affichage de l’heure se paierait ? Hum… mesquin non ?

Je l’évoquais dans un récent billet, Free a pris l’habitude de faire tester ses clients, de fournir des services souvent peu complets ou qui changent selon la direction du vent (pensez à la téléphonie SIP et ses multiples changements), et d’embrouiller totalement les cartes en jouant sur l’aspect marketing. Une fois encore, la révolution avancée me semble encore au stade du Crétin.fr des publicités, bien dommage 🙁

Il a Free, il n’a rien compris !

Source : Clubic

Be Sociable, Share!