Les réseaux sociaux, Twitter en tête, se remplissent doucement de commentaires acerbes sur la Freebox Delta, cette révolution qui semble au final avoir fait pschiiit dans les mains de St Xavier Aux Cheveux Gras.

Pourquoi ? Sans doute car, comme tout nouveau produit lancé par Crétin.fr, les essais finaux n’ont pas été poussés au maximum, les testeurs seront donc les « early adopters » comme diraient les américons, ces premiers fanboys testeurs, ceux qui ne peuvent résister à débourser un fric fou devant le miracle technique de cette nouvelle boiboite présenté par St Niel !

Et pourtant, les bugs sont là : sifflement, détection d’alarme erronée, agrégation 4G foireuse, télécommande mal assemblée, etc. On ne compte plus les bugs, à ce jour 24 pages sur le BugTracker de l’opérateur, un record sans doute !

Non sérieusement, si payer 480 € pour un truc audio qui sera dépassé dans 2 ans vous branche, attendez, attendez une mise à jour logicielle, attendez une mise à jour matérielle également, ne foncez pas, laissez la cohorte des free-fanboys tester et revenez dans 6 mois observer les réseaux sociaux : peut-être qu’à ce moment là les bugs seront réduits, peut-être que les livraisons se feront rapidement, peut-être même que le 10 Gbit fibré se sera généralisé sur tous les réseaux !

D’ici là, payer autant pour autant de soucis, cela n’a aucun sens, aucun intérêt, autant se prendre une offre à bas prix, ajouter une ligne Freemobile illimitée et se contenter d’une stabilité réseau exemplaire : la Freebox Delta, c’est la Freebox Décevante, ne vous y trompez pas, tout ce qui brille n’est forcément pas d’or, surtout chez Free !

Be Sociable, Share!