Notre Mini4K étant désormais déballée, il est temps de procéder à son installation, une fois reliée en CPL à notre Freebox Révolution.

Surprise, c’est relativement facile, voir agréable même. Les écrans sont clairs, faciles à comprendre, avec souvent d’assez jolies animations graphiques. Débutons par la télécommande :

freebox 4K telecommande

freebox 4K association telecom

Simple, pas de soucis particuliers.. Les applications et services vont alors se mettre à jour :

freebox 4K màj daemons

freebox 4K màj freebox zen

Je n’ai volontairement pas tout mis pour ne pas faire un billet totalement inutile 😉

La Mini 4K va redémarrer, puis lancer Android. Vous aurez alors la possibilité de venir auto-configurer votre compte Google sur la box TV en inscrivant une simple adresse sur le navigateur de votre smartphone, là où la Bbox Miami, de mémoire, nécessitait d’entrer login et mot de passe (pas génial si vous n’avez pas relié de clavier, croyez moi…). C’est vraiment super pratique, et très rapide, un régal !

Tiens, puisque nous en sommes aux télécommandes, faites-vous une idée avec le cliché ci-dessous :

freebox 4K miami telecommandes

 

La prise en main est sans commune mesure, la télécommande radio de la Freebox Mini 4K surpasse sans difficultés la chinoiserie de la Miami, en attendant la mise à disposition d’une version plus évoluée, en espérant que cette version soit intégrée par défaut pour les futurs clients Bbox. Oui, la télécommande Freebox Mini 4K est agréable, réactive.
Le micro permet d’interroger Google comme depuis votre smartphone : pressez la touche Micro en bas au milieu, et parlez ! Difficile de faire plus simple ! Il restera alors à vous adapter à la phraséologie de Google, on ne discute pas forcément de façon très naturelle avec 😉

A suivre…

Be Sociable, Share!