Il était attendu depuis des mois, pour Noel, puis pour le 2 Janvier, et c’est finalement le 10 Janvier que Freemobile a été mis sur orbite, générant un nombre impressionnant de Tweet.

Le moins que l’on puisse retenir, c’est que Xavier Niel aura su générer du mouvement, ce fameux buzz, autour de son activité mobile, et cela sans dépenser des fortunes en annonces publicitaires, visiblement sans aucune autre aide que celle d’une équipe très réduite. Ce buzz a toutefois lassé de nombreux internautes, fatigués de tant d’attente, de tant de suspense, de tant de plaisanteries digne d’une maternelle supérieure tout au mieux.

Revenons sur ces forfaits :

  • Illimité, tous protocoles, 40 destinations incluses, 3 Go de fair use : 19,90 €/mois (15,99 € pour les abonnés Freebox)
  • Forfait « social » : 2 €/mois avec 60 mn d’appels et 60 sms, hors forfait à 50 cts/mn et 1 cts/sms
  • Forfait inclus pour les Freebox : 0 €/mois avec 60 mn d’appel et 60 sms.

Alors, une offre si intéressante ? Faut-il se précipiter ou au contraire attendre, laisser les geeks de la première heure essuyer les inévitables plâtres ? J’aurais tendance à dire que la patience est une vertue et qu’il est urgent d’attendre, d’attendre surtout la réaction des trois autres opérateurs qui, s’ils ne veulent pas voir leurs clients fuir vers les nouvelles offres, seront forcément obligés de réagir rapidement.

Mais attention, les nouvelles offres auront très certainement un seul et unique objectif : vous ré-engager pour 12 ou 24 mois, une façon de vous verrouiller un peu plus longtemps chez Orange, SFR, Bouygues ou les MVNO qui s’y rattachent. Patience donc, patience, tout ce qui brille n’est pas d’or, pensez à bien observer les réactions sur les différents forums dans les semaines à venir et pesez avec sagesse le pour et le contre d’une bascule chez X ou Y.

J’avoue une certaine déception car tout le monde n’est pas geek et n’a pas besoin d’un forfait illimité dans sa poche. Avec une Freebox Revolution en zone dégroupée, à 35,98 € mensuels (boucle locale incluse), ajoutez 15,99 € de forfait mobile, la TV à 1,99 € et vous atteignez tout de même 53,96 € ! Vous descendez à 47,97 € pour la même formule, avec une Freebox V5 par contre. Certes, il n’y a pas d’engagement, certes vous pourrez appeler Los Angeles sans payer un centime, certes vous pouvez surfer sans fin, mais bon… est-ce vraiment utile de TOUT avoir ? Est-ce cela la liberté mise en avant par Xavier Niel lors de sa présentation ?

Chez Bouygues, le quadruple play est proposé par exemple à 47,80 € mensuels avec une offre Ideo et 4 h de communications. Là par contre, vous vous engagerez pour 24 mois certes, mais est-ce un soucis si la qualité est présente ? Et surtout, comment Bouygues va-t-il réagir face à Freemobile ?

Non, vraiment, trop de liberté, trop de possibilités qui ne seront pas forcément utilisées par toutes et tous, l’offre Freemobile est certes puissante, certe novatrice, mais manque sans doute de déclinaisons, d’options pour réduire le coût lié à tel ou tel choix.

Attendons, les surprises ne vont pas manquer de la part des trois autres opérateurs 😉

 

Be Sociable, Share!