C’est durant un séjour à Cauterets, charmante station de ski des Pyrénées, que j’ai été de nouveau confronté à Misère Mobile, le splendide réseau de St Niel, pourfendeur des Télécoms et sauveur des pigeons que nous étions avant sa venue sur Terre.

Tenez, constatez par vous même, avec un speedtest réalisé sur mon serveur privé :
cauterets_freemobile

Oui, vous avez bien deviné, l’appareil est sur réseau Orange, en roaming-bloqué-filtré-pour-ne-pas-payer-trop-cher-à-Orange ! Forcément, à part les emails et quelques sites, rien ne passe. Oubliez Facebook, Twitter, comme d’habitude.

Fort heureusement, prévoyant que je suis, j’avais prévu une carte NRJ Mobile, sur réseau Bouygues Télécom. Et là, c’est le jour et la nuit, avec un speedtest 2 mn plus tard sur le même serveur privé :

cauterets_bouygues4G

Oui, de la 4G, on ne nous prend pas pour des pigeons, surtout vu le pauvre signal 4G reçu : c’est confortable, sans limitation, sans bridage, tout fonctionne au clic et à l’oeil, bref un vrai bonheur.

Il y a du coup ceux qui bénéficient de 50 Go d’internet bloqué chez Misère Mobile pour 16 € mensuels, et ceux qui n’ont que 10 pauvres Go chez NRJ (voir 20 avec la nouvelle offre de BandYou) pour 10 € mensuels. Faites votre choix, mais ne vous trompez pas 🙂

 

Be Sociable, Share!