Avez-vous remarqué comment Freemobile s’arrange pour rester le plus régulièrement sur le devant de la scène média ? Aujourd’hui par exemple, nous apprenons que l’opérateur ajoute un troisième pays à son roaming Européen : nous voici donc pourvus de l’Allemagne, de l’Italie, et du Portugal, mais toujours durant 35 jours par an, pas plus !

Certes, à moins de 20 € mensuels, c’est déjà un petit pas vers un véritable roaming européen, mais encore insuffisant par rapport à Bouygues Telecom qui intègre, certes avec 10 € supplémentaires, l’Europe entière.

De ce fait, on a vraiment le sentiment d’une communication marketing au compte goutte, une méthode bien connue pour exister dans les fils d’actualités : hier l’Italie, aujourd’hui l’Allemagne, et demain ? La Grèce ? Le Luxembourg ? Et dans deux mois, la 4G illimitée dans le Périgord ou les Alpes, mais durant les années bissextiles et les nuits de pleine lune ??

Non, sérieusement, autant frapper fort d’un coup d’un seul : toute l’Europe à 19,99 €, 35 jours PAR PAYS, et point barre, ou rien… Que Saint Xavier, pourfendeur des éleveurs de pigeons arrête de prendre ses gogos clients pour des buses et propose enfin une véritable révolution, là au moins il pourrait trouver un minimum de crédibilité.

freemobile_fusee_down

Be Sociable, Share!