Ca y est, on l’espérait depuis un moment, voici depuis ce matin une offre mobile illimitée pour les clients internet de Free, sous forme d’un forfait Freemobile, sans changement de prix.

Il était logique de voir arriver cette rupture conséquent et, avouons qu’après le pschitt fait par l’annonce du roaming avec 5 Go mensuels inclus, il s’agit là d’une réelle révolution, un réel changement dans nos habitudes puisque désormais il sera difficile aux concurrents de proposer des offres limitées, ou alors en réduisant les tarifs… J’imagine bien la panique chez Bouygues Telecom, SFR et Orange ce matin.

Désormais, la 3G et la 4G n’ont plus de limites, vous pouvez envisager une connexion internet sans adsl ou fibre, juste reliée à votre relai Freemobile le plus proche, pourquoi pas… Pire encore ? Imaginez la 5G, cette nouvelle norme avec des super-mega-ultra débits qu’on nous annonce pour 2020 environ : pensez-vous que les opérateurs vont pouvoir limiter les volumes, restreindre les fonctionnalités pour chercher à vous facturer fort cher un nouveau service très haut débit ? Au début sans doute, mais si Freemobile s’y lance, que pensez-vous qu’il va arriver ?

Prenons du recul : désormais, avec un forfait à 15,99 €, je n’ai plus à me préoccuper de ce que je consomme, je me moque de le faire en France, en Europe, ou au Canada puisque mon forfait de toute façon me suivra, sans me coûter plus cher. Vous voyez l’idée arriver ? Le forfait mobile universel, mondial, via ce p’tit truc qui tient dans votre poche (et parfois prend feu lol), j’ai nommé le smartphone !

Et dans le métier du hotspot, que va-t-il se passer ? Imaginez ce camping, perdu au fin fond d’une sublime campagne, désireux d’avoir une connexion meilleure que les pauvres 512K de sa ligne ADSL… Un hotspot WiFi/4G et le voici en ligne, avec un débit certes variable mais supérieur à sa ligne cuivrée.

Et l’offre 4GBox dans tout ça, fortement limitée quant aux zones de couverture ? Pschitt, offre à revoir car désormais Freemobile illimité va couvrir TOUTE la France métropolitaine, sans d’autres limitations que de ne pas utiliser le réseau Orange bridé si vous espérez avoir du débit. L’extension du réseau Freemobile se poursuivant, de plus en plus de territoires seront ainsi connectés en 4G. Je pars en vacances, j’emporte mon hotspot avec moi, c’est simple !

Bon, bien entendu, n’espérez pas avoir des débits pharaoniques partout et tout le temps, force est de constater que les quelques essais effectués par ici, sur Lyon, Rennes, n’avaient, il y a de cela une petite année, pas montré une puissance extraordinaire, les débits 4G étaient souvent minables. Il faudra sans doute patienter encore quelques années pour que les bricoleurs du mobile arrivent à correctement brancher leurs RJ45 et relient les différents relais en très haut débit.

Il n’en reste pas moins que la graine de l’illimité est désormais semée, Saint Niel a osé et comme dirait le célèbre dialoguiste, « c’est à ça qu’on les reconnait », au grand damn de ses concurrents qui vont désormais devoir répliquer. Pour une fois, la fusée Freemobile n’aura pas fait pschitt, mais elle est condamnée à réussir : l’effet d’annonce ne suffira pas, il faut que le réseau tienne le choc, et que l’opérateur n’agisse pas à posteriori par quelques coups bas limitant encore et encore le débit… méfiance donc, chat échaudé craint l’eau chaude.

 

Be Sociable, Share!