Je crois que personne n’est plus dupe de l’emplumage généralisé par Freemobile lorsqu’un abonné se trouve par malheur en roaming sur une antenne Orange : nous avons toutes et tous pu constater le sérieux coup de frein qui se produit alors, filtrant Youtube, Facebook, Google Play, et tout ce qui a le malheur de pouvoir consommer un tant soit peu de bande passante. Oh bien entendu, le Speedtest lui reste fabuleusement haut, histoire de faire croire au pigeon abonné qu’il a le plein débit. Le but de tout ceci ? Eviter de payer trop de consommation au réseau Orange, et ainsi pouvoir artificiellement proposer deux forfaits à des prix misérablement inférieurs à tous les autres. Cette triste réalité se reproduit trop souvent : Freemobile n’ayant pas encore déployé tout son réseau, la bascule sur Orange reste quotidienne, c’est du moins ce que l’abonné que je suis a pu constater. Sur une antenne Freemobile, le débit s’élève, atteignant parfois les 5 Mbps en 3G, et sans filtrage, waouh….

Chose surprenante, la réaction n’est pas venue des abonnés Freemobile, des fanboys trop occupés à vénérer Saint Niel, généreux sauveur des télécommunications et libérateur des pigeons que nous étions. Non, la réaction vient de Bouygues Telecom qui a déposé plainte devant le Tribunal de Commerce de Paris pour pratiques commerciales trompeuses. En effet, sans ces limitations abusives, Freemobile aurait du payer largement plus pour l’utilisation du réseau Orange, et n’aurait par conséquent sans doute pas pu maintenir des forfaits à un tarif aussi bas. Adieu également les 20 Go pour qui dispose d’un téléphone 4G !

Bref, il semble y avoir là une distorsion de la concurrence que le juge devra apprécier à son juste niveau puisque Bouygues Telecom demande 100 millions d’euros en réparation du préjudice. Plus question désormais pour Freemobile de dire que c’est Orange et vice versa : il va falloir trancher, des experts seront désignés et le coupable, cette fois, mis à l’index… Espérons le du moins, que ces pratiques cessent une fois pour toute, ou que l’opérateur avoue enfin clairement à tout client potentiel : « sur réseau Orange, Freemobile limitera votre accès pour des raisons techniques et financières !« 

Article de NextInpact

pigeon

Be Sociable, Share!