Il suffisait d’en parler pour que LA grande panne de Freemobile impacte la quasi totalité des abonnés en roaming Orange, soit, vu le nombre d’antennes Freemobile et le nombre d’antennes Orange, un nombre maximum d’utilisateurs ! Les symptômes docteur ?

  •  Impossible de se connecter au réseau téléphonique simple, seuls les appels d’urgence semblaient passer
  • Impossible de se connecter au réseau 3G
  • Impossible d’envoyer ou de recevoir des MMS ou SMS
  • Aucun envoi « data » possible : emails, réseaux sociaux, etc. du fait de l’absence de connexion totale
Le problème est apparu aux environs de 16 h et semble avoir perduré, pour nous du moins, jusqu’à 21h : 5 heures sans aucune communications possibles, sans que le sévisse client de l’opérateur ne daigne répondre ! Je me mets parfaitement à la place d’un professionnel qui, comme nous, s’est dit « chouette, baisse des prix, quotas en hausse, c’est super intéressant, d’autant plus intéressant que le réseau Orange arrive en secours ! ».
C’était sans connaître le mode de fonctionnement sans cesse remis au goût du jour par ce qui ne reste qu’une émanation de Crétin.fr, vous savez, cet opérateur virtualisé dans de nombreuses publicités, montrant un geek un brin neuneu pour ne pas dire débile, qui se ré-invente plus ou moins son monde bien à lui. Eh bien notre opérateur mobile est lui aussi un peu dans sa bubulle, un autiste qui aurait mal tourné, pas du tout conscient des réactions provoquées par ses actions, un handicapé du monde mobile qui n’aurait pas toutes les clés en main pour assurer une continuité du service qu’il doit à ses clients.
Ainsi, après un buzz du diable depuis mi-Novembre, après avoir insulté les clients des trois opérateurs traditionnels de pigeons, Freemobile a commencé par sous-estimer l’afflux des nouveaux clients : délais à rallonge pour les cartes SIM, pas de portabilité sous 3 jours, erreurs dans les adresses d’envoi des SIM, et j’en oublie, les blogs dédiés seront là pour vous rappeler la liste des impostures à cette époque là.
Plus risible ? Freemobile nous annonce vouloir atteindre 3 millions de clients, et après, eh bien on verra si le forfait est rentable ou pas. 3 millions de clients, cela fait donc un certain volume Monsieur Niel, on aurait tendance à vous conseiller de bien avoir anticipé, Monsieur Niel : eh bien visiblement non, puisque la panne du Mardi 20 Mars serait due à une faiblesse sur les liens d’échange reliant Freemobile à son opérateur hôte, Orange, cf ce billet de Freemobileactu ! Mais de qui se moque-t-on ?! Qui a bien pu laisser Bricolo et Bricolette jouer avec des relais mobiles plutôt que de les confier à la halte-garderie ?!
Qu’en pensera la mémé du Cantal, du haut de son tabouret de traite ? Que ce Monsieur a bien mal anticipé, que ce Monsieur semble avoir attendu le dernier moment pour réagir, que ce Monsieur a laissé venir les abonnements Freemobile, tout en sachant qu’il y aura rapidement un soucis ! Mais, me dirait Mamie, ce Monsieur me semble du coup soit totalement inconscient, soit complètement malhonnête, soit vraiment à côté de la plaque en montant une telle entreprise !
Mais quel culot en plus d’ainsi insulter des opérateurs qui, en dépit d’un coût énorme, assuraient EUX un réseau stable… Mais quel gouaille d’ainsi nous traiter, nous, clients, de pigeons si nous payions plus que 20 € mensuels, alors qu’il n’est même pas foutu de nous assurer un réseau stable, alors qu’il nous a discrètement sucré les débits 3G du début, alors que NOUS CLIENTS, subissons tous les jours les conneries de Monsieur Niel et de son équipe bien peu capable d’anticiper, s’il faut en juger tous les déboires depuis Janvier 🙁 Monsieur Niel, vous avez un culot du diable, un toupet incroyable, et un égo qui serait mieux appliqué à la résolution immédiate de vos problèmes. Et puis, vos clients attendent des réponses : pourquoi ne pas réagir lorsque la presse vous le demande ? Vous allez ironiser à la prochaine conférence en nous parlant d’une panne sans gravité, de soucis qui ne proviennent pas de Free ? Monsieur Niel, votre Freemobile se fout de la gueule des clients, je ne sais pas comment l’exprimer autrement, et je suis client, hélas, trois fois hélas.
J’en appelle les lecteurs à réagir sur Twitter, en posant des questions à @xavier75, le compte de Monsieur Niel, en posant les même questions à @freemobile, le compte officiel de ceux qui se croient encore opérateur mobile : il faut que cela cesse, il y en a ras le bol de se faire ainsi balader, les clients redevenus pigeons doivent reprendre le pouvoir et forcer Freemobile les indemniser, mais surtout à rendre leur réseau fonctionnel. Sans cela, j’ai bien peur que des départs en masse ne vont pas tarder, pour le bonheur, par exemple, de Sosh, qui semble vouloir profiter de la vague et lancer de nouvelles offres en Avril, d’ici un peu plus de 10 jours maintenant donc.
A ce sujet, commentaire vu sur la boite à idées de Sosh :

Galère sur le nouveau réseau concurrent depuis début mars et surtout aujourd hui partout en France…voir sur le Net et Twitter aujourd hui
Pour inciter à basculer chez Sosh parce qu on ne peut pas appeler aujourd hui avec le réseau concurrent, baissez les prix à 19,99 tout en gardant vos 2 Go et le tour est joué …ça va affluer.

Mais bon , s’il faut encore attendre le 5 avril on aura peut être plus envie de le faire d’ici là !

Monsieur Niel, le message est clair : assez de belles paroles maintenant, tout le monde vous croit sur votre super réseau, sur votre nombre impressionnant d’antennes, alors bougez, réagissez, réparez, et surtout, faites un geste commercial digne, car vos geek-pigeons-clients ne vont plus vous suivre très longtemps. Si vous n’en êtes pas convaincu, méfiez-vous des réseaux sociaux, lisez les mécontentements sur Facebook ou Twitter, prenez la mesure de la colère de vos clients, et réfléchissez bien.
A bon entendeur…