Une belle journée, deux smartphones Android au même endroit, même version d’Android (ICS 4), le même logiciel de test, le même serveur de test (Massy), mais l’un chez Freemobile, l’autre chez Sosh.

Voici les résultats, à commencer par l’incroyable Freemobile qui a révolutionné nos usages, cet opérateur dont les incroyables promesses ont permis à tant de gens de retrouver la liberté et des débits 3G « extraordinaires », non bridés :

Et voyons maintenant Sosh :

Le résultat parle de lui même je pense, clairement en défaveur de l’opérateur autiste dont le roaming chez Orange aura été soigneusement bloqué, sans pour autant communiquer clairement auprès de ces clients sur ces limitations : antenne Free ? plein débit ! antenne Orange ? limitation !

Ce blocage, cette limitation, me rappellent la condamnation du même opérateur, version ADSL cette fois, pour Pratiques Commerciales Trompeuses, cf l’article de PC Inpact sur le sujet. Une question se pose maintenant : qui ira attaquer Freemobile pour la même raison ? En effet, sur les antennes Freemobile, celle d’Herbignac (44) par exemple, le débit est tout simplement libre. Il n’y a qu’en zone « non dégroupée », sur l’équipement d’Orange, que la drastique réduction s’impose, prenant de fait les consommateurs en otage une fois encore.

Et lorsque St Niel propose un regroupement entre Orange et Freemobile, on en vient à se poser quelques questions légitimes :

  1. Freemobile a compris qu’il ne pourra déployer totalement un vrai réseau de téléphonie mobile ?
  2. Freemobile veut continuer à être un opérateur « coucou », squattant l’excellent réseau d’Orange, quite à le payer au prix fort ?
  3. Freemobile n’a pas la maitrise suffisante pour atteindre les objectifs fixés par l’Arcep ?
  4. Les forfaits actuels de Freemobile sont-ils rentables AVEC le roaming Orange ?
  5. Combien d’antennes Freemobile sont véritablement configurées et en service actif ?

Personnellement, je trouve que la duperie ne peut durer qu’un temps… Les consommateurs s’interrogeront forcément un jour sur ces débits minables et les innombrables bugs d’un lancement mal préparé, bricolé.

 

Be Sociable, Share!