Selon Freenews, FreeWiFi, le service d’accès WiFi réservé aux abonnés de ce FAI, semblerait planté sur une grande partie du territoire national.

Avec une mise à jour si peu réussie, le sévisse clients surtaxé (illégalement surtaxé diront les associations de consommateurs qui ont attaqué Free devant les tribunaux) de l’opérateur va en tout cas pouvoir en profiter et se retrouver rapidement débordé, comme à chaque nouveau bug ou problème.

Source : Freenews

Be Sociable, Share!