Loin de moi l’idée de remplacer ces énormes sites dédiés à nos smartphones ou à l’univers android : ils vont vous détailler de A à Z le tout nouveau Galaxy S7, prendre 70 photos du seul connecteur usb, bref, faire de l’article, du contenu, et poster durant 3 semaines sur tous les réseaux sociaux.

Le présent billet se veut plus être un concentré d’impressions à la livraison et l’utilisation du S7, accompagné de son casque de réalité virtuelle, offert jusqu’au 11 Mars par Samsung.

L’emballage déjà, joli, simple, complet :

  • chargeur
  • cordon usb pour le chargeur
  • adaptateur micro-usb / USB (pratique pour venir brancher une clé USB)
  • des écouteurs
  • un petit outil destiné à éjecter le logement SIL/microSD
  • le casque Gear VR et son manuel d’installation

 

Au démarrage du S7, tout est normal, fluide : réinstallation des App de votre compte Google, activation de votre compte Samsung, etc.

Du côté sécurité, la détection d’empreintes est assez bluffante, réactive, et contrairement à une tablette Samsung testée par le passé, il n’est pas utile de faire glisser le doigt pour déverrouiller : un simple appui suffit ! On se prend du coup à rêver aux applications possibles, par exemple les paiements sans contact, encore très limités ou verrouillés à un opérateur, comme l’offre proposée par Orange/Sosh. A quand la possibilité pour chaque application de banque en ligne d’accepter un paiement mobile avec sécurisation par empreinte ? On peut rêver, nous sommes en France, le monde entier utilisera Google Pay 5 ans avant nous, comme toujours 🙁

L’appareil photo maintenant : juste bluffant de qualité, complet mais aussi complexe tellement il est possible de régler ci ou ça. Je n’ai par contre pas retrouvé la possibilité de faire des photos à 360°, comme précédemment sur mon Ascend P7.

Le Gear VR maintenant, tellement bluffant, tellement exceptionnel, même si on n’a pas encore une qualité vidéo totale, mais quand même : perdre l’équilibre en se promenant dans un film 3D en mouvement, avoir l’estomac qui se soulève en visualisant un grand huit virtuel, ou se sentir tout petit en visitant le système solaire via Titans of Space, c’est assez particulier, une expérience vraiment sympa.

Oculus et Samsung ont forcément bien fait les choses, avec un menu très complet, des films 360°, des photos, des vidéos, une salle de cinéma sur la Lune ou dans le monde des fourmis : on se laisse forcément captiver, et pas juste 5 minutes !
Et si vous alliez plus loin ? Installez donc ARTE 360 VR sur votre S7 et découvrez les différents films proposés en réalité virtuelle… Attention, pensez à vous asseoir avant, sous peine de voir la désorientation vous gagner, vous êtes prévenus !! 😉

On a hâte de pouvoir naviguer simplement sur Youtube 360 avec le VR, hâte de découvrir des séries ou des films complets comme l’a déjà évoqué Canal + à priori, hâte de pouvoir s’insérer dans des clips vidéos. Et je ne doute pas que les sites contenant le mot PORN ne seront pas à la traine dans ce nouvel univers, vous immergeant dans des scènes jusque là impossibles à proposer. Il ne manque à la rigueur qu’une chose : pouvoir se déplacer dans le monde virtuel, interagir, bouger, toucher. Cela devrait venir, sous la forme d’une manette bluetooth, mais sans doute par la suite sous d’autres formes, et pourquoi pas des gants interactifs, qui sait.

Là, et seulement là, vous serez pleinement immergés dans une réalité 3D différente, pourrez bouger, toucher, déplacer, confortablement installés sur votre canapé. Gageons en outre que la disposition commerciale de caméras HD 360° aidera à multiplier les contenus, et dans quelques années le film de famille se visionnera casqué, histoire de bien voir et vivre la scène.

Au final, avec ces premières impressions, je ne vois rien à redire au pack S7 + Gear VR. Samsung a réalisé un produit ergonomique, produit que je découvre encore tellement les fonctionnalités sont multiples, mais produit qui est sans comparaison aucune avec le P7 utilisé précédemment : il est réactif, la surcouche Samsung me semble plutôt agréable, et l’avenir me dira si j’ai eu raison de casser ma tirelire, d’investir dans ce qui semble être de la qualité, ou si le joli jouet n’aura qu’une durée de vie limitée comme hélas souvent bon nombre de chinoiseries.

 

Be Sociable, Share!