David Guetta s’est confié en début de mois à la BBC, expliquant qu’un hacker avait réussi à s’introduire sur le réseau WiFi du studio d’enregistrement, à récupérer une version non finalisée de Where Them Girls At et à la diffuser sur internet. La date de sortie de la chanson officielle a du coup été avancée.

En France, cette histoire aurait sans doute été traitée avec tout le sérieux nécessaire, un défaut de sécurisation n’étant désormais pas une mince affaire avec la loi Hadopi… Fort heureusement, nombre d’internautes utilisent désormais le « pare-feu Openoffice » suggéré par l’ex-ministre Albanelle, ouf, nous avons eu chaud, très chaud 🙂

Source : BBC

Be Sociable, Share!