La loi Hadopi a été adoptée par l’Assemblée Nationale, en présence de seulement 16 députés !!! Ce n’est bien évidemment pas ce que nous pourrions appeler un franc succès, tout au plus c’est le succès des majors du disque et des médias, qui ont trouvé en Mme Albanel une oreille attentive, disponible et très ouverte au lobbying !!

Nous avons alors pris une décision, toute symbolique certes, mais une décision de ne pas nous laisser faire, de réagir directement auprès du ministère concerné, en adressant à Mme Albanel le présent courrier :

« 

Madame La Ministre,

ayant suivi de près les débats concernant la loi Hadopi et certaines de vos interventions, j’ai trouvé utile et fort à propos de vous adresser un ouvrage de référence concernant ce qu’il est coutume d’appeler, « le réseau des réseaux » : internet !

« Internet pour les nuls » vous présentera le fonctionnement d’internet et, je le souhaite, pourra vous donner quelques idées pour améliorer la loi Hadopi, en l’adaptant par exemple à notre époque « numérique », en ne cherchant pas à sauver les bases d’une consommation média qui a été radicalement modifiée.

J’imagine que vous pourrez également considérer le nomadisme internet comme autre chose que des tentatives de piratage ou je ne sais encore quels autres gestes déplacés et oublierez votre idée de « liste blanche » pour les accès WiFi. Internet est une source de libertés, ce n’est pas cet enfer anarchique que vous et certains députés, dont M. Lefebvre, avez cru utile de dépeindre.

Internet n’est pas tout blanc, Madame La Ministre, mais il n’est pas tout noir non plus. Pour une fois en France, il serait intelligent de développer une véritable économie numérique, non manipulée par ces entreprises du disque surpuissantes, sachant promouvoir les artistes, TOUS LES ARTISTES. Pourquoi, dans mon pays, faut-il toujours restreindre les libertés plutôt que de faire confiance aux citoyens, les encadrer avec sagesse et nous adapter à l’époque vécue ?!

J’aimerais pouvoir accéder acheter des morceaux de musique sans les voir verrouillés par telle ou telle technique (DRM), pouvoir acheter les dernières séries américaines et les visualiser sans limitations de temps, profiter d’un accès sans fil nomade sans me voir imposer une liste de sites prédéfinis par Big Brother (ou Big Sister). En un mot, les données numériques devraient être l’égal d’un livre : aucune protection, diffusion simplifiée et à prix raisonnable. Là seulement, Madame La Ministre, je reconnaitrai une avancée de votre part, là seulement nous aurons franchi le seuil du 21ème siècle !

Veuillez agréer, Madame La Ministre, l’expression de mes salutations respectueuses.

« 

C’est très certainement un pavé dans la marre, Infracom a bien entendu un poids voisin de zéro dans ce « grand » ministère, mais en tant que citoyen Français, je pense qu’il est utile de faire entendre sa voix, de ne pas cautionner ce qu’un lobby a pu obtenir, et de bien réfléchir au vote à effectuer lors des prochaines échéances électorales, d’ici quelques mois.

Voter une loi avec seulement 16 députés est pour moi un déni de démocratie, à moins que ce ne soit un « je m’en foutisme de NOS élus », car les absents sont NOS élus, ceux là même qui doivent prendre position pour NOUS, et là aussi il faudra s’en souvenir, leur demander des comptes le moment venu, devant les urnes !

C’était le coup de g… citoyen du matin, nous allons vite revenir au propos WiFi, Wimax et sans fil de ce blog, rassurez-vous 🙂