C’est simple, on ne peut faire plus clair : selon le Parlement Européen, la coupure de l’accès internet prévu par Albanel dans son projet de loi Hadopi serait illégal, contraire à la liberté d’expression inscrite dans la constitution Européenne.

Plus de détails à lire par exemple ici…

Be Sociable, Share!