Quelle suite sera donnée à Hadopi, cette loi mort-née ? Visiblement, Dame Albanel persiste et signe, en dépit d’une nouvelle claque sur un projet de loi déjà fort contesté et voté du bout des lèvres par une très faible majorité de députés UMP sommés de venir en séance le jour J.

Triste image de démocratie que la France a pu donner au monde, offrant un débat sans débat, des discussions vérouillées d’office par Dame Albanel, anéfé. Alors quel avenir pour Hadopi ? Une loi pédagogique qui va simplement spammer des millions d’utilisateurs : « ce que vous faites, c’est pas bien, arrêtez !! » Car pour le moment, il n’y a pas la présence des juges requise par le Conseil Constitutionnel. Et quand bien même, la loi ainsi modifiée passera-t-elle le bouclier Européen qu’est la loi Bono ? Pas certain !!

En l’état, Dame Albanel poursuit sa démarche, la tête dans le sable, droite dans ses bottes. Il semble impensable pour notre ministre qu’elle puisse faire erreur, que la voie choisie soit la mauvaise, inadaptée à l’économie numérique qui s’est mise en place dans notre économie depuis déjà de nombreuses années. Simple rappel « historique » : Albanel avait mis sa démission sur la balance avant le vote de la loi. Alors adieu Albanel ? Ce serait là une sortie élégante, une sortie avant un crash désastreux annoncé depuis longtemps si cette loi persiste. Quid aussi de Sarkozy, le soutien majoritaire à ce projet puisque c’est lui qui l’a annoncé ? Bizarrement, il ne semble pas s’exprimer : il a mis en avant son pion, son pion a failli, son pion va donc devoir trouver une autre occupation, une nouvelle fonction lors d’un prochain changement, à moins que le pion ne disparaisse purement et simplement. C’est du Sarkozy pur et dur, qu’on aime ou que l’on n’aime pas, ainsi agit l’Empereur sur les dossiers difficiles, jamais au premier plan, ou alors pour en récolter la gloire finale si l’aboutissement est heureux.

Ainsi va la vie politique en France, opaque, manipulée en sous-main, sans un réel débat démocratique. Et là bizarrement, cette France là me déplait, je me demande bien pourquoi 🙁

Be Sociable, Share!