Pour bien préparer la mise en service de votre Hotspot, commencez par réfléchir au type de ligne ADSL dont vous pourrez disposer : quel débit ? quel fournisseur ?

Le test de débit est simple : www.degrouptest.com
Sur ce site, vous entrez le numéro de téléphone de la ligne destinée à recevoir l’ADSL et vous obtiendrez en quelques clics les informations détaillées.

Attention toutefois, ces informations sont issues de la base de données France Telecom et peuvent ne pas être vraiment à jour… Chez Infracom par exemple, un test montre un débit de 3.5 MBps maximum alors que nous avons près du double actuellement. Seulement voilà, lorsque vous vous abonnez chez un FAI (Fournisseur d’Accès Internet), c’est ce test qui va déterminer le bridage de votre ligne ou non… A vous ensuite de réussir à lui faire comprendre que les données fausses, si vous ne tombez pas sur un sévice clients comme ce fût notre cas chez Nordnet !

Si vous avez déjà une Livebox Inventel en place, allez voir sur http://192.168.1.1/statsadsl.htm pour obtenir les informations réelles: débit actuel, débit possible. Le login et le mot de passe demandés sont identiques : admin

Une fois le débit moyen déterminé, considérez que vos utilisateurs ponctuels auront besoin d’au moins 256 voir 512K pour un surf classique : web, emails, MSN ! Ne cherchez pas à offrir 100 Mbps de débit à un touriste en caravane, ce n’est pas forcément l’idée d’une connexion ponctuelle lors de ses congés, ne rêvons pas 🙂

Si votre ligne est trop longue, que le débit ne dépasse pas 512K, oubliez immédiatement toute utilisation multimédia de votre ligne : adieu le streaming vidéo, adieu Youtube ! Ce sera par contre suffisant pour MSN, quelques emails et surfer. Dans un tel cas, vous pouvez étudier la possibilité de récupérer l’ADSL à plusieurs kilomètres de là, à partir d’une ligne disposant d’un débit supérieur, via un pont WiFi 5 GHz par exemple. Nous avons abordé ce sujet à plusieurs reprises sur ce blog, une recherche avec les mots clé bridge, zone blanche devrait vous permettre de trouver matière à réflexion 😉

Le choix du fournisseur maintenant, crucial pour qui veut disposer de l’intégralité de son débit. Une fois encore, en zone non dégroupée, nous déconseillons fortement les fournisseurs alternatifs qui ne font que sous-louer les capacités de ligne de France Telecom, c’est à dire Orange par extension, et vous fourniront donc un service plus limité qu’une connexion Orange, sans doute plus coûteuse mais bien plus efficace.
C’est du moins notre expérience très concrète qui parle, après avoir essayé plusieurs FAI tels que Free (et son sévice clients, et le mot est faible…), Neuf Telecom et son mutisme clients, Nordnet et son service technique de bas vol 🙂 Attention donc à ne pas vous fier aux seuls tarifs, ce serait une erreur si vous voulez une liaison efficace et stable !

Be Sociable, Share!